Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : les machines à coudre cartonnent en Alsace

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Découvertes, pour certains, pendant le confinement, les machines à coudre confirment leur popularité. Les ventes ont augmenté de 30 à 40% dans plusieurs magasins alsaciens. La pratique compte de plus en plus d'adeptes et investit la génération suivante.

Christine Spahn, gérante de deux magasins de machines à coudre en Alsace.
Christine Spahn, gérante de deux magasins de machines à coudre en Alsace. © Radio France - Julien Penot

Les machines à coudre ne sont pas retournées au placard sitôt le confinement terminé. Bien au contraire, elles ont toujours un grand succès en Alsace. La marque américaine Singer est en rupture de stock pour certains modèles. 

Plus 30 à 40% de ventes

Christine Spahn gère deux magasins Singer en Alsace, un à Sélestat, l'autre à Biesheim. Depuis la fin du confinement, elle a constaté une forte augmentation des ventes : "Il y a entre 30 et 40% de ventes en plus, et après il a fallu refaire de l'entretien". 

La couture était revenue en force pendant le confinement, notamment avec la fabrication de masques. Ce qui a amené certains à s'y intéresser. "Cela n'a pas ralenti, maintenant les gens ont vu le côté plaisir de faire soi-même, et ils se remettent à faire des vêtements", sourit Christine Spahn. 

Changement de génération

La machine à coudre ne concerne pas uniquement les seniors. Des profils de plus en plus jeunes s'y intéressent. "Les machines sont beaucoup plus adaptées, c'est plus comme dans le temps où il fallait être couturier", déclare Christine Spahn. La gérante est même débordée par des appels pour s'inscrire à des cours de couture : "Les gens n'arrêtent pas de nous demander : "quand est-ce que vous reprenez ?"

Les cours reprendront le 22 septembre à Sélestat, avec masque, cousu main sur le nez et gestes barrières. Christine Spahn s'attend à recevoir beaucoup de nouveaux adeptes. L'achat d'une machine à coudre varie entre 160 euros pour une entrée de gamme et jusqu'à 2 000 euros pour les plus performantes. 

Retrouvez la chronique "la nouvelle éco" à 7h17. 

France Bleu Alsace est à vos côtés pour vous accompagner pendant cette période de crise sanitaire. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de votre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess