Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : les pâtes charentaises Bléo en pleine forme depuis le premier confinement

-
Par , France Bleu La Rochelle

Les pâtes charentaises Bléo créées en 2013 et fabriquées à Breuil-la-Réorte connaissent une explosion de leurs ventes depuis le premier confinement, en 2020.

Christophe Pacaud est le fondateur des pâtes charentaises Bléo.
Christophe Pacaud est le fondateur des pâtes charentaises Bléo. © Radio France - Tristan Barraux

Consommer local, jusqu'aux pâtes. C'est la pari de Christophe Pacaud, fondateur des pâtes 100% charentaises Bléo dont l'usine est implantée à Breuil-la-Réorte. "Elle est juste à côté de mon exploitation. Je suis agriculteur avant tout", explique-t-il.

Agriculteur dans le blé depuis 1993, il a lancé son usine de pâtes en septembre 2013. "Transformer ma matière première, c'est quelque chose que j'avais dans mon esprit depuis mon installation." 

Pour fabriquer des pâtes, rien de plus simple : il faut de la farine et ... de l'eau. C'est tout. Ici, pas d'additifs, les machines servent notamment à  produire des pâtes bien formées et calibrées pour les sachets de 250 grammes. Grâce à toutes ces installations, aujourd'hui Christophe Pacaud et ses employés sortent de l'usine 600 kilos, soit 2400 sachets de pâtes par semaine. 

600 kilos de pâtes sont fabriquées par semaine.
600 kilos de pâtes sont fabriquées par semaine. © Radio France - Tristan Barraux

Mais toute cette mécanique ne s'est pas mise en place toute seule. "On s'est installés progressivement auprès des magasins de producteurs, des épiceries, des restaurants, des cantines. Le nombre de magasins de producteurs à augmenté et la demande des épiceries et des restaurants est toujours plus forte", se réjouit-il. 

Une demande qui a explosé au moment du premier confinement de l'Etat français. "Les gens en avaient marre des grandes surfaces et avaient envie de revenir à la consommation locale. On fonctionne toujours très bien. Notre chiffre d'affaire a baissé un petit peu. Mais il est toujours plus important que celui un an plus tôt ! "

Les pâtes Bléo ont explosé pendant le premier confinement.
Les pâtes Bléo ont explosé pendant le premier confinement. © Radio France - Tristan Barraux

Pour un repas complet 100% local, Christophe Pacaud a ouvert un restaurant à La Rochelle en lien direct avec des producteurs locaux : Mon Voisin !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess