Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : les Pneus Laurent à Avallon ont su s'adapter à la crise sanitaire

-
Par , France Bleu Auxerre

Avec la crise sanitaire du coronavirus, les Pneus Laurent à Avallon (Yonne) ont du changer leurs habitudes. La production s'est adaptée aux contraintes sanitaires et aux fluctuations du marché ce qui fait que l'entreprise a toujours continuer son activité

L' activité des Pneus Laurent à Avallon repart
L' activité des Pneus Laurent à Avallon repart - Pneus Laurent

Les Pneus Laurent à Avallon (Yonne) sont spécialisés dans le rechapage de pneus de poids lourds. L'opération consiste à remplacer la bande de roulement usée d'un pneumatique par une nouvelle. Arnaud Malecamp est le patron des pneus Laurent. 

Comment s'est effectué la rentrée de septembre après un début d'année, très perturbé par la Covid-19 ?

Nous avons maintenu l'activité durant cet été pour répondre au besoin d'un marché qui avait bien rebondi après le confinement, après la période critique de mars avril mai ou la demande a baissé de 40%. Et donc la reprise de septembre s'est faite dans la continuité, heureusement les commandes sont très vite reparties mais l'année 2020 restera une année particulière. Le marché du pneus poids-lourds rechapé a été touché durement par la crise mais il s'est très vite rétabli en dépassant les volumes de l'an dernier

Le protocole sanitaire strict mis en place dans l'entreprise depuis le confinement a-t-il freiné votre productivité ?  

Dans un premier temps ça l'a affecté effectivement dans la mesure ou l'on devait mettre en place des règles de nettoyage de chaque poste, à l'arrivée et au départ de chaque opérateur. Par la suite, nous avons trouvé des moyens tout en assurant la sécurité des salariés, de retrouver un niveau de productivité normale.  Nous avons été précurseurs dans ce domaine, cela a duré un à deux mois et aujourd'hui on s'aperçoit que tout est rentré dans l'ordre. Le protocole est bien accepté par les personnels.     

L'entreprise a souffert durant la crise, est-ce que vous êtes optimiste  pour les mois qui s'annoncent ?

L'activité retrouvée ne compensera pas la perte de volume des mois de mars avril et mai, ni le coût des masques et autres protections. Tout cela va impacter notre chiffre d'affaire pour 2020.  On a appris a être prudent sur les évolutions du marché, cela nous demande d'être plus flexibles mais les signaux du marché sont positifs pour les prochains six mois. Les voyants sont au vert,  le marché a besoin de nos pneus et c'est à nous de saisir cette opportunité et de répondre à la demande de nos clients.

_____________________________________________________

France Bleu est à vos côtés après la crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h20 dans "La nouvelle éco", votre radio s'intéresse à une  entreprise ou un secteur d'activité. Comment se porte-il ? Comment se  projeter dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess