Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : les réservations repartent dans les hébergements touristiques de l'Yonne

-
Par , France Bleu Auxerre
Fontenay-prés-Vézelay

La demande de réservation est en hausse pour les hébergements touristiques de l'Yonne. Avec le déconfinement qui s'amorce, les envies de dépaysement sont plus nombreuses.Et les clients reviennent dans l'Yonne.

Catherine et patrice Mengoni gèrent le Porche du Morvan à Fontenay-près-Vézelay
Catherine et patrice Mengoni gèrent le Porche du Morvan à Fontenay-près-Vézelay - Patrice Mengoni

Les annonces d'Emmanuel Macron sur le déconfinement ont relancé les  réservations touristiques.  C'est le cas dans l'Yonne au niveau des  campings ou des hôtels. Les chambres et tables d’hôtes bénéficient aussi  d'une reprise des réservations. Patrice et Catherine Mengoni sont les  responsables du Porche Vauban, à Fontenay-près-Vézelay.

Le calendrier du confinement était très attendu. Il a boosté les réservations chez vous ? 

Oui, clairement, le calendrier de réservations se remplit. Après les annonces faites par le président de la république, nous avons désormais huit à dix demandes par jour, alors que le téléphone ne sonnait plus. 

Donc, vous êtes plutôt confiant pour cet été. Qu'est ce que disent les gens qui réservent ? 

Ils ont une vraie envie de bouger, de sortir. Pour l'instant nous n'avons aucun étranger, par rapport à d'habitude, mais je pense que cela va revenir plus tard surtout pour les Belges. Principalement des gens qui sont déjà venus chez nous et qui reviennent. Et puis, aussi des gens de l'Yonne, des gens qui se mettent à bouger, même pas loin de chez eux, ça fait toujours plaisir en ce moment. 

Globalement, depuis un an, est-ce que cette crise sanitaire a beaucoup affecté votre activité ? 

Oui. L'année dernière même si cela s'est très bien passé sur juillet et aout, nous avons quand même eu une baisse d'activité de 50% sur toute l'année. Pour 2021, la saison ne va commencer qu'à partir du 19  mai donc cela s'annonce compliqué. Tous les mois de cette année ou nous n'avons pas pu travailler sont perdus. On espère sauver le reste de la saison et que les gens seront nombreux à venir dans l'Yonne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess