Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : les soldes d'hiver n'ont pas réchauffés les commerçants de l'Yonne

-
Par , , France Bleu Auxerre

Dernière journée pour les soldes.Une saison de promotion en dents de scie à Auxerre. Avec la crise sanitaire, le couvre feu à 18 heures et la fermeture du centre commercial des clairions.

Les soldes prennent fin ce mardi 2 mars, deux semaines plus tard qu'initialement prévu.
Les soldes prennent fin ce mardi 2 mars, deux semaines plus tard qu'initialement prévu. © Radio France - Théophile Vareille

Les soldes d'hiver se terminent ce mardi 2 mars et la période n'a pas été trop propice aux achats selon Daniel Libolt, responsable de cinq magasins de vêtements et de chaussures à Auxerre.

Ces soldes ont-ils été si mauvais que ça ?

En janvier nous avons constaté une baisse de notre chiffre d'affaire de 24% que nous n'avons malheureusement pas compensé par la prolongation des soldes jusqu'à fin février. Ce mois de février, nous n'avons pas bien vendu. La fréquentation a été en baisse de 15% avec des horaires décalés et la mise en place du couvre-feu à 18 heures. Forcément,  il y a eu moins de monde dans les magasins. 

Quel impact la fermeture du centre commercial des Clairions a eu sur votre activité ?

Sur mon magasin de textile et mon magasin de chaussures , je n'ai pas d'équivalent dans le centre commercial  mais cela ne m'a pas pour autant apporté des clients supplémentaires. Bien au contraire. La fermeture des Clairions nous a privé d'une clientèle qui venait en centre commercial mais aussi chez nous. C'est un flux de personne qui a été perdu pour tout le monde.

Est-ce que cette baisse d'activité va avoir une incidence sur votre personnel ?

Pour l'instant mes salariés sont à 28 heures au lieu de 35 heures et j'ai mis en place du chômage partiel. On essaye de se débrouiller. Tous les matins je suis comme tout le monde, je me lève et je regarde si l'Yonne n'est pas tombé dans les départements en rouge, c 'est-à-dire faisant partie des plus touchés par la pandémie.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess