Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : les téléphones portables au service du tourisme, en Normandie

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

C'est une première, en Normandie. Le Comité régional du Tourisme vient de se doter d'un outil innovant mis au point par l'opérateur Orange. Il va permettre d'en savoir plus sur le profil des touristes qui viennent visiter la région.

Les photos du Mont-Sain-Michel envoyées par SMS permettront d'en savoir plus sur les touristes qui viennent en Normandie.
Les photos du Mont-Sain-Michel envoyées par SMS permettront d'en savoir plus sur les touristes qui viennent en Normandie. © Maxppp - Alexis Sciard

Les touristes seront observés de très près, désormais. Normandie Tourisme va expérimenter un outil développé par Orange, l'opérateur de téléphonie mobile, pour analyser la fréquentation et les déplacements touristiques dans la région.

"C'est un outil qui s'appelle "Flux Vision Tourisme", explique Alice Lebas, chef du service observatoire de Normandie Tourisme. Il a été développé en 2012 pour permettre à des destinations comme la nôtre de mieux connaître leurs fréquentations touristiques. Il mesure en temps réel le nombre de mobiles qui émettent des signaux de connexion."

Ces signaux de connexion peuvent être divers et variés : un appel, un sms, une notification... Les professionnels du tourisme pourront les localiser et en mesurer la quantité, en temps réel. Ils permettront aussi d'établir le profil des visiteurs, grâce à l'adresse de facturation des abonnements mobiles. "On pourra savoir si ces personnes résident en Normandie ou ailleurs, précise Alice Lebas, s'ils sont étrangers ou français, s'ils restent longtemps sur notre territoire..."

Des données anonymes

Pour autant, ces données sont totalement anonymes. C'était d'ailleurs indispensable pour que la Commission Informatique et Liberté (CNIL) donne son accord. "Tout est anonymisé directement par Orange et nous est transmis ensuite. Nous n'aurons pas accès aux informations personnelles, rassure Alice Lebas. Orange a la capacité d'agréger des informations plus précises comme l'âge, le sexe, la catégorie socio-professionnelle des visiteurs, mais je ne suis pas sûre que nous allons nous lancer dans l'exploration de ces données sociologiques, dans un premier temps."

Ce sera peut-être le cas plus tard, quand le comité régional aura pris possession de cet outil et des milliards de données qu'il va transmettre. Dans l'immédiat, l'observation va se concentrer sur les sites touristiques les plus visités de la région : les plages du Débarquement, la Vallée de la Seine et la baie du Mont-Saint-Michel.

REPORTAGE : la téléphonie mobile au service du tourisme

Choix de la station

À venir dansDanssecondess