Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle éco - Murfy, la start-up qui veut révolutionner la réparation des appareils électroménagers

-
Par , France Bleu Gironde

Et si vous faisiez réparer votre machine à laver plutôt que de la jeter ? C'est ce que propose Murfy, une start-up de l'économie sociale et solidaire qui vient de s'installer en Gironde. Cette entreprise propose de vous aider à le faire vous-même gratuitement ou une réparation à prix fixe.

Murfy, la start-up qui veut révolutionner la réparation des appareils électroménagers, est arrivée en Gironde en février.
Murfy, la start-up qui veut révolutionner la réparation des appareils électroménagers, est arrivée en Gironde en février. - Marion MOTEL

Murfy propose d'abord des tutoriels en ligne gratuits pour réparer soi-même le gros électroménager. Si vous n'y arrivez pas, un réparateur peut se déplacer pour 75 euros, un prix fixe avec une garantie de six mois. Et si l'appareil n'est pas réparable, vous avez un bon sur un appareil reconditionné par la start-up. Ce qui pousse les consommateurs à ne pas faire réparer aujourd'hui c'est le coût : une étude de l'ADEME montre que les prix de l'électroménager neuf baissent constamment depuis les années 2000 alors que le SMIC augmente et donc le coût d'un réparateur aussi.  C'est là que Murfy innove en informatisant les tâches administratives comme la prise de rendez-vous qui se fait en ligne. Cela permet aux réparateurs d'être plus productifs en se consacrant intégralement aux machines.  

300 réparations par mois en Gironde et des recrutements à venir

Murfy est arrivé sur Bordeaux en février juste avant le confinement mais son activité bondit depuis le mois de mai.  Aujourd'hui les trois réparateurs girondins de l'entreprise assurent 300 réparations par mois, essentiellement autour de la Métropole, et les carnets de rendez-vous explosent. "C'est le département où la demande est la plus forte en France" avance Guy Pézaku, l'un des fondateurs. La start-up cherche à recruter 10 réparateurs en CDI pour pouvoir couvrir toute la Gironde.

"Le vrai concurrent des petits réparateurs locaux, c'est l'industrie du neuf"

Interrogé sur la concurrence que ce réseau national aux moyens informatisés crée face aux ressourceries où l'on vous aide soit à réparer vous-mêmes, soit on vous le fait à petit tarif, le co-fondateur balaie la question : "Nous nous concentrons sur le gros produits de la maison, les lave-linge, sèche-linge, etc. Donc ce sont des produits encombrants que l'on ne peut pas facilement amener dans une ressourcerie. D'où notre service qui se déplace à domicile." En revanche, Murfy prévoit d'installer un centre de reconditionnement en Gironde d'ici la fin de l'année et la start-up aimerait y organiser des ateliers avec le public d'ici 2021.  

Favoriser l'emploi local et éviter la surconsommation

Sur les petits réparateurs locaux, Guy Pézaku le reconnaît : "Ils sont souvent en peine mais le vrai concurrent c'est l'industrie du neuf. Aujourd'hui, lorsqu'un consommateur rencontre une panne, il y a moins de 18 % de chance qu'il fasse appel à un professionnel" explique le co-fondateur de Murfy avant d'ajouter : "Ce qui nous semble important c'est de faire prendre conscience à un maximum de personnes que c'est mieux de faire appel à un technicien qui habite à 10 minutes de chez nous que d'acheter une nouvelle machine fabriquée à l'autre bout du monde. Et donc avec ce message, on va faire grossir le marché de la réparation, ce qui devrait profiter à l'ensemble de l'éco-système." L'objectif de Murfy est aussi d'allonger la vie des appareils puisque leur recyclage est souvent peu efficace aujourd'hui : par exemple, un lave-linge contient en moyenne 15 kilogrammes de plastique bromés, une matière qui ne se recycle pas. 

Les cinq co-fondateurs de Murfy.
Les cinq co-fondateurs de Murfy. - Marion MOTEL
Choix de la station

À venir dansDanssecondess