Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : opération "Chalets des restaurateurs" à Haguenau

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Pour lutter contre la morosité qui gagne les restaurateurs, la ville de Haguenau tente une nouvelle expérience : la mise à disposition de chalets dans le centre-ville où ils peuvent vendre leurs plats à emporter.

Quatre chalets pour les restaurateurs ont été installés place d'Armes à Haguenau
Quatre chalets pour les restaurateurs ont été installés place d'Armes à Haguenau © Radio France - Marie Maheux

"On a qu'une seule hâte, c'est de retrouver les clients", lancent Fanny et Jonathan, restaurateurs à Haguenau. Ils font partie des premiers à bénéficier des chalets mis gratuitement à disposition par la ville de Haguenau en centre-ville, pour faire de la vente à emporter. Une opération "Chalets des restaurateurs" qui commence ce mardi 16 février. 

Une première en Alsace

Recycler les chalets de Noël pour lutter contre la morosité des restaurateurs. L'idée est venue de la ville de Haguenau qui met à disposition quatre chalets et le courant pour les alimenter aux restaurateurs qui en font la demande. Depuis le 15 février, de 11 heures à 14 heures, ces chalets installés place d'Armes en centre-ville proposeront de la vente à emporter. 

Fanny et Jonathan, gérants du restaurant "Le Binôme" à quelques rues de la place d'Armes, faisaient déjà de la vente à emporter : "Mais les clients n'osent pas forcément rentrer." Même constat pour David Noisette, gérant du restaurant "Le Tigre", qui a pourtant pignon sur rue sur la même place d'Armes : "Avec les chalets nous aurons une vraie vitrine et beaucoup de passage sur la place."

Et puis il y a le fait d'être en groupe : "Ça motive et ça redonne le moral", insiste Sido, patron du restaurant italien "Da Vinci". 

Une affiche annonçant l'opération sur l'un des chalets
Une affiche annonçant l'opération sur l'un des chalets © Radio France - Marie Maheux

Une opération amenée à évoluer 

"L'idée c'est que les chalets soient au moins ouverts de 11 heures à 14 heures mais si les restaurateurs veulent vendre l'après-midi, nous serons totalement souple", explique Alain Christophel, manageur du centre-ville. 

Même chose pour l'utilisation des chalets : plusieurs restaurateurs pourraient en partager un, physiquement ou par roulement. Pour l'instant au nombre de quatre, d'autres pourraient aussi émerger dans le centre-ville, si cette première expérimentation se passe bien. 

Les restaurateurs seront prêts à ouvrir dès le 16 février
Les restaurateurs seront prêts à ouvrir dès le 16 février © Radio France - Marie Maheux

"Tout l’intérêt c'est de pouvoir concilier les critères sanitaires avec le fait de faire vivre le centre-ville. La règle est simple : pas de consommation ni de cuisine sur place pour éviter un afflux de personnes au même endroit", insiste Jean-Michel Staerlé, l'adjoint au maire en charge du commerce. 

L'opération "Chalet des Restaurateurs" pourrait durer jusqu'à la réouverture des restaurants. Les restaurateurs intéressés peuvent se renseigner auprès d’Alain Christophel, manager de centre-ville (06 23 68 13 17 ou alain.christophel@agglo-haguenau.fr).

Retrouvez la chronique "la nouvelle éco" à 7h17. 

France Bleu Alsace est à vos côtés pour vous accompagner pendant cette période de crise sanitaire.   Chaque jour, à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de votre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc...). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se  projette-t-elle dans l'avenir ?

Participez vous aussi !

Si vous aussi, vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous, participez à notre consultation “Ma solution”. Partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres.

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess