Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle Eco : "oui les agences matrimoniales ont encore leur place"

-
Par , France Bleu Picardie

La Nouvelle Eco frappée par Cupidon ce matin ! A l'heure où de plus en plus de rencontres amoureuses se passent via internet, une Amiénoise a changé de carrière et intégré un réseau d'agences matrimoniales. Pour Stéphanie Bonte "le gens ont besoin d'authenticité."

Stéphanie Bonte gère les trois agences matrimoniales du réseau Fidelio en Picardie
Stéphanie Bonte gère les trois agences matrimoniales du réseau Fidelio en Picardie © Radio France - François Sauvestre

La Nouvelle Eco vous emmène à Amiens, dans une agence matrimoniale où tout se passe en vrai, en physique. Sans tchat sur internet mais avec une intermédiaire qui vous aide à trouver l'âme sœur. C'est ce que fait Stéphanie Bonte. A quarante ans, elle a pris un virage professionnel. Après quinze ans dans les ressources humaines, elle a lancé trois agences en Picardie. A Senlis, Beauvais et Amiens.

Stéphanie Bonte a intégré le réseau Fidelio qui compte une centaine d'agences installées depuis plus de quarante ans un peu partout en France. Avant de devenir entremetteuse elle a d'abord observé. Une forme d'étude de marché avant de se lancer. 

Je rencontre beaucoup de gens célibataires qui aujourd'hui ne savent plus comment rencontrer quelqu'un. On peut très bien avoir trente-cinq ou quarante ans, avoir déjà rencontré les amis de ses amis, on a pas forcément envie de rencontrer ses collègues et un moment on se trouve un peu bloqué, pris entre le travail, les enfants si il y en a encore à la maison et en fait on manque de temps, d'opportunités. Moi je vais justement créer les opportunités que le gens ne trouvent pas par eux mêmes.

Et pour cela elle mène des entretiens de plusieurs heures, écoute ses clients pour savoir ce qu'ils veulent, ce qu'ils ne veulent plus. "Je suis un algorithme humain", dit-elle, persuadée qu'en 2020, à l'heure des Meetic et autre Adopte un Mec une agence matrimoniale traditionnelle à sa place dans le paysage

Envie d'authenticité ?

"Tout comme dans plein de secteurs d'activités on revient à l'authentique, au made in France, aux produits cultivés dans son jardin. Les gens ont besoin d'authenticité donc quand ils perdent un temps fou à aller chercher sur internet, choisir, échanger, enfin se rencontrer mais peut-être après des semaines et des semaines, ça peut générer des déceptions parce qu'on ne sait pas qui se cache derrière un profil internet."

La Nouvelle Eco de France Bleu Picardie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess