Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : PreciMask, le masque réutilisable à l’infini inventé par deux entreprises de Haute-Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Depuis une semaine, deux entreprises de la Vallée de l'Arve (Haute-Savoie) commercialisent un masque anti Covid-19 utilisable à vie. Doté de cartouches avec un filtre à particules en céramique, il est aussi éco-responsable.

PreciMask, le masque réutilisable à l’infini inventé par deux entreprises de Haute-Savoie.
PreciMask, le masque réutilisable à l’infini inventé par deux entreprises de Haute-Savoie. - (Photo @PreciMask)

Est-ce le masque du futur ? Du côté de HBP Group et Pracartis, deux sociétés de la vallée de l’Arve, on veut y croire. Depuis quelques jours, elles commercialisent sur internet⁽¹⁾ leur invention : PreciMask. Ce masque nouvelle génération est en silicone "ce qui limite les réactions allergiques" explique Louis Pernat, le directeur d’HBP. Mais la principale révolution se cache dans son système de filtration. Il utilise des cartouches avec filtres à particules en céramique. "Elles se nettoient par un passage au four de 10 minutes à 90°C. Ce masque est donc réutilisable à l’infini."

📻 ÉCOUTEZ Louis Pernat, directeur de HBP Groupe basé à Marnaz (Haute-Savoie)

Une cartouche du filtre à particules en céramique développé par PreciMask.
Une cartouche du filtre à particules en céramique développé par PreciMask. - (Photo @PreciMask)

Un masque Zéro déchet 

Pour développer ce masque présenté comme révolutionnaire, HBP et Pracartis se sont associés à Saint-Gobain. "C’est aussi le seul masque au monde zéro déchet, insiste Louis Pernat. Quand on voit les tonnes de masques chirurgicaux jetées dans les poubelles ou dans la rue, c’est vraiment précieux." Dans un communiqué, les industriels indiquent que le taux de fuite de leur masque n’excède pas 2 %, soit quatre fois moins que pour les masques FFP2 et dix fois inférieur aux masques chirurgicaux. Le taux de filtration⁽²⁾ est quant à lui égal à celui des masques chirurgicaux (95%)

(@PreciMask)
(@PreciMask) - -

Pas encore de certification officielle 

En revanche, PreciMask n’a pas encore obtenu de norme. "C’est le problème des ruptures technologiques, assure Louis Pernat. Nous sommes hors normes car les normes n’existent pas encore pour notre produit mais nous travaillons avec les services de l’État." Cette absence, pour l’instant, de certification officielle représente "un handicap pour la vente" reconnait le directeur de HBP Group. "Mais nous sommes prêts à en produire jusqu’à 50 000 par mois." 

(1) PreciMask en vente en ligne sur le site www.precimask.fr au prix de 92€ TTC (port compris)

(2) Selon HBP Group et Pracartis, le niveau de filtration des cartouches filtrantes a été validé par le département Biomatériaux et Particules Inhalées de l’Ecole Nationale des Mines de St Etienne, et est équivalente à celle d’un masque chirurgical (filtration de plus de 95% des aérosols de 3μm). Sa certification UNS est en cours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess