Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : qui percevra l'aide exceptionnelle de 900 euros par mois ?

-
Par , France Bleu Hérault

Le gouvernement a annoncé le versement, pendant quatre mois, d'un minimum garanti de 900 euros pour plusieurs centaines de milliers de travailleurs précaires. Qui est concerné ? Comment percevoir cette aide ? On fait le point sur cette mesure.

Accueil dans les agences Pôle Emploi
Accueil dans les agences Pôle Emploi © Radio France - DR Afpa

L’annonce a été faite le 26 novembre par Jean Castex et Elisabeth Borne, la ministre du Travail. L’État va accorder un minimum garanti de 900 euros par mois, pendant quatre mois, à plusieurs centaines de milliers de travailleurs précaires, qui ne peuvent plus travailler à cause de la crise sanitaire. Saisonniers, intérimaires, extras de la restauration et autres CDD de l’événementiel ou de la culture : le gouvernement les appelle les "permittents".

Ils alternent des périodes de chômage et des contrats plus ou moins courts. Ils sont en activité réduite, inscrits à Pôle emploi dans les catégories B et C. En France, ils sont plus de deux millions. Dans l’Hérault, ils étaient 48.000 en octobre dernier, soit plus du tiers des inscrits à Pôle emploi dans le département. 

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Il faut avoir travaillé au moins 60% du temps en 2019, être inscrit à Pôle emploi et avoir un niveau mensuel de revenus inférieur à 900 euros. 400.000 personnes pourraient percevoir ce minimum garanti, selon les estimations du ministère du Travail. Ce chiffre va maintenant être affiné. Pôle emploi devra déterminer qui est éligible. Les bénéficiaires n’auront aucune démarche à faire, le versement sera automatique. 

Quand cette aide sera-t-elle versée ?

Sans doute pas avant la fin du mois de décembre, pour le premier versement et justement, pour laisser le temps à Pôle emploi de sélectionner les bénéficiaires. Ce premier versement sera donc de 1.800 euros pour novembre puis décembre. Attention, si les personnes éligibles ont travaillé, l’aide ne sera pas versée en totalité.

La prime de 900 euros sera réduite d’environ 40% du salaire. Exemple : si vous gagnez 1.200 euros grâce à quelques missions d’intérim, l’aide versée atteindra alors 420 euros (40% de 1.200 euros = 480 euros. Une somme à retrancher des 900 euros soit 420 euros )

Le dispositif est prévu pour durer jusqu’à février inclus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess