Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La Nouvelle Eco : reconfinement, dure saison pour les parcs d'attraction !

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu Picardie

Ce dimanche devait marquer la fin de saison dans les parcs d'attraction. Malheureusement le reconfinement les empêche de terminer l'année en apothéose avec Halloween et de rattraper financièrement cette année compliquée. Tous les lieux de loisirs ont fermé hier soir et 2020 aura été une année noire.

Les 30 ans du Parc Astérix
Les 30 ans du Parc Astérix © Radio France - Fabien Le Cloirec

Ce dimanche les parcs d'attraction auraient dû fermer leurs portes sur une note positive, après avoir fêté Halloween et avoir fait le plein de visiteurs. Mais le reconfinement les empêche de terminer l'année en apothéose et de se rattraper financièrement après cette année compliquée. Tous les lieux de loisirs ont fermé hier soir et l'année 2020 aura été une année très noire.

45 000 visiteurs perdus en trois jours pour le parc Astérix

Le parc Astérix aurait dû finir sa saison à guichet fermé. Même si la jauge avait été divisée par deux du fait de la crise sanitaire, 15 000 personnes auraient dû venir sur le domaine de Plailly jusqu'à dimanche. Ce sont donc 45 000 visiteurs de moins. Un coup dur car la période d'Halloween est l'une des plus importante pour tous les parcs d'attraction. Guy Vassel, le directeur général adjoint du parc Astérix, ne recevait même plus la presse sur place, car il y avait trop de monde :" Avec la crise sanitaire, nous avons perdu à peu près 30% de notre fréquentation cet été, explique-t-il. Les vacances de la Toussaint fonctionnaient mieux que l'été et nous avions plusieurs journées complètes. La période d'Halloween ne représente que 10 à 15% de notre fréquentation annuelle, mais elle est toujours très chargée".

L'espoir de rouvrir à Noël... ou au printemps

D'ailleurs tous les parcs d'attraction s'étaient mis aux couleurs orange et noir d'Halloween pour finir la saison. Une saison très difficile pur tous : entre le confinement au printemps, un accident mortel au parc Saint Paul en juillet dernier qui a fait fuir les visiteurs, l'annonce de la fermeture prochaine du delphinarium du Parc Astérix... et maintenant le reconfinement. "C'est une année compliquée car elle avait très bien démarré juste avant avec Halloween et Noël qui avaient très bien fonctionné, se souvient Guy Vassel. Ensuite nous avons été fermés pendant deux mois et demi et nous terminons notre année fiscale avec entre 30 et 40% de chiffre d'affaire en moins".

Ce sont un peu les montagnes russes!" Guy Vassel, directeur général adjoint du parc Astérix

Astérix est le seul à rouvrir d'habitude pour la période de Noël. Il est censé accueillir les visiteurs à partir du 19 décembre et jusqu'au 3 janvier 2021. "Nous ne savons pas comment sera la prochaine saison de Noël avec la crise sanitaire, ce sont un peu les montagnes russes", constate Guy Vassel. Mais le directeur général adjoint du parc Astérix veut y croire et reste positif : "Si nous ne pouvons pas rouvrir en décembre, l'immense majorité de notre personnel passera au chômage partiel comme pendant le premier confinement. Bien entendu nous serions tristes si nous ne pouvions pas faire la saison de Noël, mais nous préparerons tout de suite l'ouverture du printemps." Et Guy Vassel table sur la fidélité des visiteurs au parc gaulois : Nos pensons que nous avons des bases solides et notre produit plait aux visiteurs : 70% des visiteurs reviennent et revisitent le parc, parfois tous les ans, donc nous savons que nous pourrons repartir l'année prochaine, nous restons optimistes!"

Les visiteurs qui avaient des billets pour ce week-end devront contacter le parc pour se faire rembourser ou pour utiliser leurs entrées dès la réouverture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess