Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : retard pour l'implantation de la fibre en Limousin, mais carton là où elle est arrivée

-
Par , France Bleu Limousin

L'année 2020 devait être celle de l'arrivée massive du très haut débit en Limousin, avec la fibre qui est en cours d'installation un peu partout. Mais la crise sanitaire est passée par là, ajoutant du retard aux chantiers, mais soulignant aussi le besoin criant de Très Haut Débit dans nos campagnes.

Installation de la fibre à très haut débit (image d'illustration, juillet 2020)
Installation de la fibre à très haut débit (image d'illustration, juillet 2020) © Maxppp - Jens Büttner

L'année 2020 devait être celle de l'arrivée massive du très haut débit en Limousin, avec la fibre qui est en cours d'installation un peu partout dans l'ex-région administrative. Mais bien sûr, la crise sanitaire est passée par là, ajoutant du retard déjà constatés aux chantiers, mais soulignant aussi un besoin criant, notamment dans nos campagnes.

Un retard probable d'environ six à sept mois

"On a du retard" dit clairement Yan Pamboutzoglou, le directeur de Dorsal, l'organisme qui supervise l'installation de la fibre en Limousin à l'exception des bassins de Limoges, Brive et Tulle, aux côtés de NATHD (Nouvelle-Aquitaine Très Haut Débit, la société publique mise en place par le Conseil régional). L'objectif était en effet d'atteindre, fin 2020, un volume d'au moins 130.000 à 140.000 prises raccordables, "on sera _plutôt à la moitié_, avec un décalage temporel de six à sept mois, et donc une fin de cette phase à l'été 2021", explique Yan Pamboutzoglou. 

La cause de ce retard ? Le confinement et la crise sanitaire "qui n'ont pas aidé", bien sûr, mais la raison principale est le temps de mise en place opérationnelle des entreprises sur un chantier aussi colossal. "Une fois que vous avez retenu les entreprises, il faut qu'elles recrutent des coordinateurs, des pilotes, des entreprises de travaux, des sous-traitants, tout cela prend du temps" explique le Directeur de Dorsal. Cela dit, depuis la fin du confinement, les chantiers ont bien repris et le déploiement se poursuit à un bon rythme.

Gros succès dans les zones les plus rurales du Limousin

Car les premiers signes d'adhésion, datant même d'avant la crise sanitaire, sont très bons, pour ne pas dire excellents. Les foyers limousins en capacité de se raccorder se sont rués sur la fibre. "Comme nous avons fait le choix de l'installer d'abord dans des secteurs mal desservis en débit, il y a une forte appétence, avec au bout de quatre ou cinq mois de commercialisation des _taux de pénétration qui sont à 25 ou 30%, et même jusqu'à 50% dans des secteurs très ruraux_" où le débit classique était très faible, constate Yan Pamboutzoglou.

Lorsqu'on vous dit : confinement, vous allez travailler de chez vous , c'est plus facile avec la fibre, c'est clair 

Il faut dire aussi que le confinement, et les besoins en internet efficace qu'il a subitement générés, a aussi donné un coup de fouet aux adhésions, déjà très bien parties dès les premières prises installées. "Il est certain que lorsque du jour au lendemain, on vous dit - confinement, vous allez travailler de chez vous -, c'est plus facile avec de la fibre qu'avec un débit de en 500 kilobits ou 1 mégabit, c'est clair", analyse Yan Pamboutzoglou, pour qui le confinement aura au moins eu cette vertu : montrer qu'il est très important "que les offres de Très Haut Débit soient disponibles sur tous les territoires, et surtout sur les territoires ruraux".  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess