Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : Ripaton bénéficie de l'engouement des Français pour la déco

-
Par , France Bleu Hérault

Cinq ans après sa création, l'entreprise Ripaton est en pleine croissance et recrute.

Les pieds en acier sont transformés et conçus à Montpellier
Les pieds en acier sont transformés et conçus à Montpellier - Ripaton

Durant le confinement, nous sommes nombreux à avoir mis la main à la pâte pour bricoler, fabriquer et redécorer la maison. À Montpellier, il y a une entreprise qui a bénéficié de cet engouement. Ça s’appelle Ripaton, elle a été créée il y a cinq ans par Margot et Tom. Ripaton est spécialisés dans les pieds en acier, pieds de tables, pieds de lits, supports muraux pour étagères, portants à vêtement, sur-mesure, en forme d’épingle, en carré, en trapèze, ou de forme rectangulaire.

Ils sont installés dans le quartier Euromédecine. À partir de blocs d’acier, ils créent les pieds, soudent, taillent en fonction des besoins des clients. Ensuite, c’est au client d’assembler ces pieds avec les planches de son choix pour en faire une table à manger, une table de bureau, etc.

Pendant la crise sanitaire, ils ont dû faire face à beaucoup de commandes...

En début de confinement, ils étaient totalement à l’arrêt, comme tout le monde. Puis l’engouement des clients pour redécorer leur maison s’est répercuté dans les commandes de cette petite entreprise. Alors que la plupart des employés étaient confinés, les deux fondateurs, eux, ont réinvesti l’atelier pour répondre aux nombreuses commandes. Et, depuis, la société Ripaton a poursuivi un développement continu et a dû rapidement embaucher.

Ils étaient une dizaine l’an dernier, ils sont aujourd’hui une vingtaine. C’est une équipe jeune, puisque, petit détail, la moyenne d’âge est de 25 ans ! Au quotidien, ils soudent, ils plient, ils cintrent, découpent l’acier. Ce sont des compétences qui garantissent une production vraiment locale. Il faut savoir aussi que Ripaton travaille beaucoup avec l’institut de formation l’AFPA.

Ils ont des projets d’avenir ?

À l’avenir, les embauches vont se poursuivre puisqu’ils ont deux projets. Le premier, c’est de démarrer le développement commercial au-delà des frontières françaises, en commençant par l’Europe, et le second est d’ouvrir une branche dédiée aux professionnels, puisque, pour le moment, les clients de Ripaton sont majoritairement des particuliers. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess