Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : Rubix, le boîtier toulousain qui veille à la qualité de l’air et traque le Covid

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Un boîtier se vend partout dans le monde pour protéger l’air ambiant. La startup toulousaine a évidemment travaillé pour qu’il puisse sécuriser l’air face au Covid.

Rubix, le boitier toulousain qui veille à la qualité de l’air.
Rubix, le boitier toulousain qui veille à la qualité de l’air. - @ Rubix S&I

Une startup toulousaine, RUBIX S&I a développé un petit boîtier d'une dizaine de centimètres qui permet de sécuriser l'air ambiant. Ce module calcule les nuisances en extérieur et intérieur. Le boitier connecté est capable de suivre en temps réel l'état de salubrité d'une pièce. Et évidemment, la startup s’est très vite positionnée sur la protection face au Covid. 

Éviter la propagation de virus

Destiné à tous les lieux accueillant du public, ce dispositif peut quantifier le niveau de particules ainsi que d'humidité dans l'air afin d'éviter la propagation de virus. Ce boîtier se présente sous la forme d'un boîtier carré, connecté, d'à peine 14 centimètres de longueur et de largeur et de 7,5 centimètres de hauteur. Il est destiné à tous les lieux accueillant du public tels que les bureaux, les aéroports, les gares, les supermarchés et galeries marchandes, les mairies. Aujourd'hui, la solution est utilisée, entre autres, par le gouvernement japonais. Elle est également en place dans plusieurs aéroports européens.

"La pandémie a été un vecteur d’accélération" - Jean-Christophe Mifsud

Le boîtier capable de traquer les conditions de développement du coronavirus a été développé très rapidement pendant le premier confinement. Et depuis la demande est extrêmement forte confirme Jean-Christophe Mifsud fondateur président de RUBIX. "La pandémie a été un vecteur d’accélération. Nous avons multiplié notre chiffre d’affaires par cinq et notre équipe par deux. Nous devons aussi engager une dizaine de personnes dans les mois à venir', explique le président. L'entreprise qui a été créée en 2017 emploie aujourd'hui une quarantaine de personnes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess