Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 2020-2021 : 12 mois avec le coronavirus qui ont changé nos vies

La nouvelle eco : Savoy International, entreprise de décolletage à Cluses, désormais fabriquant de masques

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Journée spéciale dédiée aux héros du quotidien pendant la pandémie de Covid-19 sur France Bleu. Les savoyards et haut-savoyards se sont aussi illustrés dans la production de matériels sanitaire lors de la pénurie au printemps 2020, comme l'entreprise de décolletage Savoy International à Cluses.

L'entreprise Savoy International a investi 10 millions d'euros pour fabriquer des masques.
L'entreprise Savoy International a investi 10 millions d'euros pour fabriquer des masques. - Savoy International

Les héros du quotidien pendant la crise du Covid-19 c'est aussi nos entrepreneurs. Au début de la pandémie, lorsque les respirateurs, les masques, les blouses manquaient, certains ont revus toute leur organisation pour en produire. C'est le cas notamment à Cluses en Haute-Savoie, de l'entreprise Savoy international. Equipementier automobile dans l'industrie du décolletage et désormais, producteur de masques.

Savoy International produit des masques chirurgicaux et des masques FFP2.
Savoy International produit des masques chirurgicaux et des masques FFP2. - Savoy International

Un million de masques chirurgicaux produits par jour

Pour cette entreprise de décolletage, équipementier automobile spécialisée dans la mécatronique et l'injection plastique et ses 1.000 salariés, tout change le soir où Emmanuel Macron annoncera le confinement du pays en mars 2020. "Déjà, on s'est dit qu'on allait honorer toutes les commandes de nos clients et donc ne pas fermer" explique Arthur Allamand, désormais directeur commercial du pôle masques chez Savoy International. Ensuite vient une deuxième question : comment aider le pays et participer à l'effort national ? "Tout de suite ce qui nous saute aux yeux, c'est que la production de masques peut être un élément auquel on peut répondre et apporter une solution en tant qu'industriel".

"On avait rien. Produire des masques c'était totalement différent de tout ce qu'on faisait jusqu'à présent." - Arthur Allamand, directeur commercial de l'activité masques chez Savoy International

"On a investi, on a acheté des moyens de production qu'on a fait venir à ce moment là d'Asie. On a remis ces machines aux normes européennes et on les améliorer pour qu'elles soient plus fiables. On a démarré la production comme ça" raconte le directeur commercial. Finalement, l'initiative de solidarité de l'insdutriel se transforme en véritable opportunité économique. Un an plus tard, Savoy International produit un million de masques chirurgicaux par jour et 200.000 masques FFP2 à destinations des hôpitaux, des cliniques, mais aussi des entreprises et des particuliers. L'activité est même devenue un pôle à part entière du groupe, sans compter l'embauche de 200 salariés. Au total, 10 millions d'euros ont été investi par la société dans cette nouvelle branche.

Si cette évolution de l'industriel de la vallée de l'Arve est d'ores et déjà "profitable" selon les morts d'Arthur Allamand, Savoy International a l'intention de pérenniser son activité. Si une baisse des coûts de production reste à imaginer pour l'entreprise à cause de la concurrence asiatique sur le marché, "c'est une guerre commerciale que nous sommes prêts à mener" explique Arthur Allamand. Objectif : rester un acteur majeur dans la vente du masque à l'avenir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess