Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Rennes, les conditions de télétravail s'améliorent en entreprise

-
Par , France Bleu Armorique

Si sa mise en place a été parfois compliquée lors du premier confinement, le télétravail s'est nettement amélioré en entreprise. À Rennes, Orange et Groupama profitent de la dynamique du printemps tandis que Digitaleo a développé un rythme de télétravail dès la rentrée.

Ils étaient huit millions en télétravail pendant le premier confinement. Combien seront-ils pour le reconfinement ?
Ils étaient huit millions en télétravail pendant le premier confinement. Combien seront-ils pour le reconfinement ? © Radio France - Claire Leys

Télétravail, acte 2 dans les entreprises françaises. Chez Digitaleo, une entreprise rennaise spécialisée dans le marketing relationnel, le télétravail est devenu un repère dans les semaines des salariés. Son PDG et fondateur, Jocelyn Denis, avait mis en place dès le mois de septembre une journée de télétravail pour tous, le lundi. "Le lundi était la journée des réunions, des points individuels.. ce qu'on peut faire à distance. C'est aussi un avantage pour les équipes de se dire "demain je n'ai pas besoin de retourner au bureau".

On a gagné 10 ans au niveau du télétravail avec la covid"

Si, en France, on ne comptait plus que 12% de télétravailleurs en septembre, l'année 2020 reste bénéfique pour le travail à distance selon Jocelyn Denis. "La covid a une vertu : il a permis d'accélérer les mentalités et montrer que le télétravail pouvait fonctionner, on a gagné 10 ans. Le télétravail, et notamment les réunions en visio permettent une ponctualité, c'est-à-dire que l'on ne va pas rester en visio pendant deux heures si ça n'avance pas... on va plus vite à l'essentiel. L'expérience a été très agréable pendant les deux mois de test." 

Pierre Jacobs, le directeur régional d'Orange Grand Ouest, dresse un état de lieux très positif du télétravail dans son entreprise. "Depuis le mois de février dernier, où nous avions entre 8 et 10 000 télétravailleurs quotidiens en France, nous avons réussi à monter le curseur à 65 000 et nous avons maintenu le collectif pour que la vie au travail ait encore un sens et qu'on puisse conserver à la fois le professionnalisme mais aussi l'engagement de nos salariés. Une société de télécommunication et de connectivité comme nous se devait et se doit d'être une vitrine du télétravail."

Les boutiques restent ouvertes

Pour télétravailler, encore faut-il être bien équipé. Le premier acte, en mars, avait débuté sans répétition générale. Cette fois, les entreprises ont investi dans du matériel, comme chez Groupama. Céline Médard est la secrétaire générale de l'antenne Loire-Bretagne : "On a doté les collaborateurs un peu plus systématiquement de doubles écrans. S'il y a des aller-retour entre le bureau et la maison, nous faisons en sorte que ce ne soit pas pénible sur le plan de la logistique".  

Une différence de taille a émergé de ce nouveau confinement : certaines boutiques, comme celles de Groupama et d'Orange, restent ouvertes. Moins de salariés devraient donc être concernés par le télétravail. Ils étaient huit millions pendant le premier confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess