Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : Traiteur de Paris déstocke ses petits fours à La Guerche-de-Bretagne

-
Par , France Bleu Armorique

Près de 5.000 plateaux de petits fours et mignardises ont été vendus mardi 23 mars à La Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine). Le professionnel du surgelé haut de gamme Traiteur de Paris déstocke des invendus accumulés à cause de la crise sanitaire. D'autres ventes sont prévues.

Les plateaux peuvent être réservés en ligne ou choisis directement sur place.
Les plateaux peuvent être réservés en ligne ou choisis directement sur place. © Radio France - Maxime Glorieux

Ces petits fours sont des habitués des buffets de salons professionnels. Cette fois, ils vont se retrouver sur les tables de centaines de familles. Le professionnel du surgelé haut de gamme "Traiteur de Paris" a bradé ses produits lors d'une première journée de vente mardi 23 mars à La Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine). 

On ne peut pas aller au restaurant dont il faut se faire plaisir autrement !

Ces produits arrivent à date de péremption après des mois d'inactivité pour l'entreprise. Canapés figue-foie gras, cakes écrevisse, lingots saumon et, en dessert, des verrines chocolat, sablés tatin, financiers framboise… Cela ressemble à un menu de fêtes, mais tout y est vendu à moitié prix, avec un prix unique : dix euros.

Chaque plateau de produits hauts de gamme est vendu dix euros.
Chaque plateau de produits hauts de gamme est vendu dix euros. © Radio France - Maxime Glorieux

Des dizaines de voitures stationnent sur le parking de l'entreprise, à quelques mètres d'une tonnelle installée pour l'occasion. "Moi qui suis gourmande… On ne peut pas aller au restaurant donc il faut bien se faire plaisir autrement !", lance cette cliente, les bras chargés de plateaux. 

Jusqu'à six mois de conservation 

Ces invendus ne sont plus commercialisables pour les clients professionnels comme l'explique Hervé Preault, le directeur du site de Traiteur de Paris à La Guerche-de-Bretagne. "Ils ont des petits défauts, minimes : une texture de produit pas au goût du client et qu'il va refuser." Les dates de péremptions sont courtes mais les plateaux peuvent être déguster pendant plusieurs mois encore, jusqu'à six mois parfois.

Hervé Preault, le directeur du site de La Guerche-de-Bretagne, est confiant pour l'avenir. Il est en période de recrutement.
Hervé Preault, le directeur du site de La Guerche-de-Bretagne, est confiant pour l'avenir. Il est en période de recrutement. © Radio France - Maxime Glorieux

Hervé Preault ne s'attendait pas à une telle fréquentation. "J'ai demandé à ce qu'on ouvre le portail dès 9h15 car ça devenait dangereux, j'avais peur que quelqu'un se fasse écraser. C'est un succès fou !"

Un directeur sensibilisé à l'anti-gaspillage

"L'objectif n'est pas de continuer à vendre en direct mais de développer l'anti-gaspillage", précise Hervé Preault. Son entreprise propose déjà ses invendus sur le site spécialisé Too Good To Go depuis plus d'un an. 

Une première tonnelle permet de choisir ses plateaux. On patiente ensuite au retrait, derrière.
Une première tonnelle permet de choisir ses plateaux. On patiente ensuite au retrait, derrière. © Radio France - Maxime Glorieux

Près de 5.000 plateaux ont été vendus en une journée, ce qui ne représente qu'une seule journée de production. "Sur l'instant, ce sont des volumes importants mais au sein de l'entreprise, ça représente un petit marché de moins d'un pourcent de nos ventes ! On a de quoi fournir ce marché anti-gaspillage."

Une nouvelle vente ce samedi 

L'entreprise a vu son carnet de commande se vider à cause de la crise sanitaire, mais ce n'est qu'une mauvaise passe selon le directeur. ''Ça va repartir très vite", lance-t-il. Son site est en période de recrutement pour l'année prochaine.   

Une nouvelle vente aura lieu à La Guerche-de-Bretagne le 20 avril. En attendant, une autre est organisée ce samedi 27 mars sur le site de Cesson-Sévigné, de 10 heures à 18 heures. Il est conseillé de venir en milieu d'après-midi pour éviter la foule de la matinée... et de ne pas oublier sa glacière ! 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess