Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La Nouvelle Eco : un café fermé depuis 12 ans se transforme en café associatif à Marcelcave

-
Par , France Bleu Picardie

À Marcelcave, un village de 1300 habitants à l'est d'Amiens, une bande de neuf copains redonnent vie au Café de la Place, à côté de la mairie, 12 ans après sa fermeture. Le chantier est en cours, un gros travail, car ce ne sera plus seulement un café, mais un café associatif.

La bâtisse de trois étages est en cours de rénovation pour réunir des artisans, marchands, habitants en un lieu associatif et solidaire.
La bâtisse de trois étages est en cours de rénovation pour réunir des artisans, marchands, habitants en un lieu associatif et solidaire. © Radio France - Rébecca-Alexie Langard

En attendant une vie meilleure où les restaurants, bars et café rouvriraient, une bande de neuf Marcelcavois ont décidé de redonner vie au Café de la Place, fermé depuis 12 ans. Un projet associatif qui va réunir un grand nombre d'acteurs de la vie locale : épiciers, producteurs, comédiens, artisans, musiciens, les jeunes du village comme les aînés. Un modèle de vie qui s'inscrit dans une économie sociale et solidaire :

La Nouvelle Eco : un café fermé depuis 12 ans se transforme en café associatif à Marcelcave

Les responsables ont donc vu les choses en grand pour redonner vie à ce lieu d'échange à l'abandon : "ce que l'on aimerait c'est mettre en avant tous les savoirs-faire possible du secteur, de fédérer et de créer de la rencontre au sein du village. Pour se lancer nous allons demander des aides financières mais nous aimerions être les plus indépendants du système économico-politique pour montrer qu'il y a d'autres façon de penser l'économie locale. Nous n'excluons pas de créer une monnaie locale par exemple", explique Jean-Philippe De Oliveira, comédien.

Des ateliers pour tous les âges et des animations comme des concerts et des pièces de théâtre ambianceront le lieu. L'ouverture du café dans un premier temps est prévue pour septembre. 

Reportage

Choix de la station

À venir dansDanssecondess