Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : un film protecteur contre les virus, l'idée de la société Pylote près de Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Pylote développe sa technologie de protection antimicrobienne depuis une dizaine d'années et la crise sanitaire démontre, aujourd'hui, l'importance de ses recherches. Le principe est celui d'un bouclier naturel apposé sur nos objets du quotidien pour maîtriser la transmission des virus.

La société Pylote basée à l'Est de Toulouse met sa technologie de protection antimicrobienne au service de la lutte contre le coronavirus.
La société Pylote basée à l'Est de Toulouse met sa technologie de protection antimicrobienne au service de la lutte contre le coronavirus. - Pylote

"Il s'agit d'une technologie, qui vient faire un bouclier à la surface d'un certain nombre de matériaux, de produits dans le sens que les germes (bactéries et virus) se retrouvent tués à leur surface", explique simplement le PDG de Pylote, Loïc Marchin. Une innovation technologique unique développée en région Occitanie depuis une dizaine d'années, qui consiste à intégrer des microsphères minérales en céramique par mélange avec les matériaux comme les films adhésifs ou les peintures. Après application, décrit la société dans un communiqué, les surfaces recouvertes comme les barres de transports en commun ou les tables de bureau sont activées pour détruire les micro-organismes.

"C'est sans danger au toucher." - Loïc Marchin, PDG de Pylote

Cette technologie vise donc à détruire ces micro-organismes, sans représenter le moindre danger pour l'homme. Comme le confirme le patron de Pylote, exemple à l'appui : "c'est sans danger au toucher puisque les films ont même obtenu la certification sur la réglementation européenne des aptitudes aux contacts alimentaires ; vous pouvez emballer votre sandwich et ne pas avoir de risque de transfert du film vers le sandwich". 

"La prochaine étape, c'est de proposer encore plus de produits avec notre technologie", assure Loïc Marchin, le PDG de Pylote.

En mai 2020, Pylote passe avec succès les tests d'efficacité pour la protection des surfaces contre les coronavirus alors que sa technologie est qualifiée sur les bactéries, bactéries résistantes et les virus. Et la mise sur le marché de cette technologie est effective, quelques mois plus tard, en septembre 2020.

Le premier avion Corsair équipé a volé le 29 septembre avec des tablettes repas protégées par un film adhésif doté de la technologie antimicrobienne naturelle de Pylote. "La prochaine étape, c'est de proposer encore plus de produits qui viennent compléter les produits existants avec notre technologie.

Aujourd'hui : les poignées de portes, les interrupteurs, les surfaces, les tables etc ... Et demain, qu'il y a ait d'autres produits, que ce soit dans un lieu de vie ou à la maison sur des produits qu'on utilise au quotidien", conclut déterminé Loïc Marchin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess