Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : un marché immobilier "extrêmement dynamique" selon les notaires des Pyrénées-Orientales

-
Par , France Bleu Roussillon

Si le volume globale des ventes est en légère baisse sur un an, la chambre des notaires dresse un bilan globalement positif du marché immobilier dans les Pyrénées-Orientales.

Illustration
Illustration © Maxppp - SOLLIER Cyril

"Une oasis au milieu du désert". L'image utilisée par les notaires pour décrire l'état du marché immobilier à le mérite d'être claire. Selon eux, il reste "extrêmement dynamique". Pourtant le volume global de ventes depuis un an est en légère baisse : -0,5% pour les appartements anciens et -3,1% pour les maisons anciennes. "Ces baisses sont vraiment minimes compte tenu de la période compliqué que nous avons traversé" tempère Me Hervé Philippe, le président de la chambre des Notaires des Pyrénées-Orientales. 

En effet les deux premiers trimestres 2020 ont été beaucoup plus rudes pour le secteur (jusqu'à -19,5% en début d'année pour les maisons anciennes). "Il y a eu un rebond technique au mois de mai et de juin où nous avons dû remonter les dossiers qui avaient été bloqués pendant le confinement" précise Hervé Philippe. "Aujourd'hui on voit des nouveaux dossiers arriver, les gens sont toujours motivés pour acheter. L'immobilier est synonyme de sécurité et dans les Pyrénées-Orientales les prix sont plus bas que sur le reste de l'arc méditerranéen"

"L'immobilier rassure les gens"

Les prix restent d'ailleurs eux aussi en moyenne stables sur les douze derniers mois : 1.750 euros le prix médian au m² pour les appartements (-0,9%) et 173.000 euros pour le prix de vente médian des maisons anciennes. Dans le détail en revanche, on peut observer de fortes disparités selon les secteurs. Ainsi à Perpignan le prix médian du m² à bondi de plus de 10%. 

Me Hervé Philippe reste prudent, mais relativement optimiste pour l'avenir. "L'immobilier n'est pas totalement isolé de l'économie globale : s'il y a un effondrement généralisé, nous serons impactés. Mais à l'heure où les marchés financiers semblent dans l'incertitude, l'immobilier rassure les gens".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess