Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : un site de e-commerce "made in France" lancé par deux étudiants montpelliérains

-
Par , France Bleu Hérault

En janvier 2021, Jonathan Bernard et Camille Hourdé, deux étudiants montpelliérains, ont lancé "Mon achat français", une plateforme de e-commerce qui ne propose que des produits français. L'initiative vise à soutenir les petits producteurs.

Jonathan Bernard et Camille Hourdé, deux étudiants de l'école Digital Campus Montpellier, ont lancé la plateforme "Mon achat français" en janvier 2021.
Jonathan Bernard et Camille Hourdé, deux étudiants de l'école Digital Campus Montpellier, ont lancé la plateforme "Mon achat français" en janvier 2021. - Mon achat français

Les petits commerces français souffrent depuis le début de la crise sanitaire, entre fermeture obligatoire ou couvre-feu imposé. Au début du mois de janvier 2021, Camille Hourdé et Jonathan Bernard ont lancé une plateforme pour les soutenir : "Mon achat français", un site de e-commerce qui ne propose que des produits français.

Un "Amazon du made in France"

Les deux cofondateurs sont de fervents défenseurs du "fait français" : ils achètent français et écument les salons "made in France". Presque visionnaires, ils ont eu l'idée de créer ce site à la veille du premier confinement. "On était en train de dîner et, en surfant sur le net, on s'est rendu compte que seules les grandes chaînes françaises étaient bien référencées, raconte Jonathan Bernard. C'était quasiment impossible de trouver les petits producteurs! On s'est dit qu'il fallait faire quelque chose, créer une plateforme qui permette de tous les regrouper."

"C'est une solution pour les petits producteurs et artisans qui n'ont pas le temps ou les compétences nécessaires pour vendre leurs articles en ligne." - Jonathan Bernard, cofondateur de "Mon achat français"

Quinze jours après le lancement de leur plateforme, les deux entrepreneurs ont signé une quarantaine de partenariats. Quelque 300 articles sont référencés sur leur site, de l'alimentaire aux technologies en passant par les produits pour bébé. "On a beaucoup de demandes, note Jonathan Bernard. On s'aperçoit que, en fait, c'est une petite famille le Made in France."

Quinze jours après son lancement, la plateforme a référencé 300 articles, de l'alimentaire à la trottinette électrique en passant par les produits pour bébé..
Quinze jours après son lancement, la plateforme a référencé 300 articles, de l'alimentaire à la trottinette électrique en passant par les produits pour bébé.. - Mon achat français

Les deux étudiants ont fait le choix de proposer une livraison gratuite pour l'ensemble de leurs produits. "Il y a cette idée que le Made in France, c'est forcément cher, explique le jeune homme. C'est faux pour une grande partie des produits. Mais pour inciter les consommateurs à se tourner vers les produits français, on s'est dit qu'il fallait instaurer des livraisons gratuites.

Pour l'instant, Camille Hourdé et Jonathan Bernard sont encore apprentis. Ils ont lancé ce site par plaisir et prennent une commission sur les produits pour pouvoir faire tourner la plateforme. Mais pourquoi pas, à terme, pouvoir en vivre...

Interview avec Jonathan Bernard, cofondateur de la plateforme "Mon achat français"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess