Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : un traiteur ariégeois invente le restaurant automatique

-
Par , France Bleu Occitanie

Frappé de plein fouet par le premier confinement, un traiteur ariégeois dont l'entreprise familiale est installée à Pamiers depuis plusieurs dizaines d'années vient d'inventer un restaurant automatique qui permet aux clients d'acheter plats, desserts et entrées en totale autonomie au distributeur.

Servat Traiteur vient de mettre à disposition des clients un distributeur automatique de ses plats à Pamiers.
Servat Traiteur vient de mettre à disposition des clients un distributeur automatique de ses plats à Pamiers. - Jérémy Servat

Difficile encore pour lui de chiffrer le manque à gagner qui l'attend mais Jérémy Servat, traiteur à Pamiers depuis de nombreuses années, sait que les mois d'automne et d'hiver sont généralement de bons mois avec les fêtes de fin d'années. "C'est là que je fais le plus gros chiffre. Ce sont des menus un peu plus élaborés. Le premier de l'an est une date très très importante pour notre activité", explique le trentenaire qui a repris l'entreprise familiale qui existe depuis plus de 30 ans. 

Ecoutez Jérémy Servat expliquer comment fonctionne son "restaurant automatique".

Au moins une soixantaine de clients espérés chaque midi

C'est pour diversifier son activité et parce qu'il doit, pour le moment, renoncer aux grands événements organisés dans les salles des fêtes, qu'il vient d'installer son "restaurant automatique". Ne dîtes pas "distributeur automatique de plats", le traiteur y tient. "Les clients peuvent acheter entrée, plat et dessert." Froid ou réchauffé - un micro-ondes se met en route automatiquement, la machine fonctionne à carte, pour le moment encore, uniquement sans contact, mais il sera très prochainement possible de composer son code pour éviter les déconvenues.

Si Jérémy Servat préfère rester discret sur le coût de sa machine installée à côté de son entreprise, à Pamiers, il espère la rentabiliser suffisamment rapidement pour en installer à d'autres endroits en Ariège. Il espère "au moins une soixantaine de personnes" chaque midi et se réjouit déjà du succès de sa trouvaille. "Ça a apporté beaucoup de nouvelles clientèles, notamment des clients qui ne connaissaient pas du tout ma cuisine."

Fidèle à sa devise "du gros volume, de la petite marge", il assure poursuivre sur ce qui a toujours été fait chez Servat Traiteur : "On a toujours essayé de travailler les menus pour qu'ils soient meilleur marché et on essaie de faire marcher le maximum de producteurs locaux pour essayer de se soutenir."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess