Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : en Sarthe, une boutique en ligne de vêtements éco-responsables pour enfants

-
Par , France Bleu Maine

Installée depuis quelques mois à Mézières-sous-Lavardin, dans la Sarthe, la boutique en ligne littlepop.fr de Nathalie Edlinger propose aux parents des malles de vêtements qui mêlent occasion et marques engagées. On essaie chez soi et on garde seulement ce qui convient.

Nathalie Edllinger propose des malles de vêtements qui mêlent neuf et occasion
Nathalie Edllinger propose des malles de vêtements qui mêlent neuf et occasion - DR

Simplifier le shopping "éco-responsable" des parents pour vêtir leurs enfants. Voilà la promesse faite par Littlepop.fr, la société montée en 2019 à Paris par Nathalie Edlinger. Laquelle s'est implantée depuis le mois de mars dernier à Mézières-sous-Lavardin, "par amour pour la campagne sarthoise et pour une question de cohérence avec le projet", souligne la startupeuse.

De 90 à 300 euros pour une malle de vêtements

Le principe de sa boutique en Ligne ? Acheter des lots de vêtements pour enfants qui mêlent du neuf de marques responsables et de l'occasion. "On remplit un profil sur notre site, en précisant les données de base comme la taille de l'enfant, le style recherché et les besoins. Et à partir de ça, on conçoit la malle et on l'expédie." Le client fixe aussi son budget : entre 90 euros et 300 euros pour une malle de cinq à dix articles. Après livraison, il procède aux essayages et conserve seulement ce qui l'intéresse. Pour le reste : retour à l'envoyeur. "En même temps, précise Nathalie Edlinger, on peut nous renvoyer des vêtements devenus trop petits pour les enfants et que l'on rachète en bon d'achat valable sur une prochaine malle."

Tous les vêtements neufs proviennent de "marques engagées qui travaillent avec des matières naturelles et des conditions de travail dignes". Quant aux vêtements d'occasion, qui connaissent une deuxième ou une troisième vie, ils sont remis en état pour intégrer le cycle vertueux de l'économie circulaire. D'où la dimension éco-responsable de Littlepop.fr, qui vise une croissance "raisonnée mais ambitieuse" et des "embauches pour la préparation des malles sur fin 2021-début 2022."

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess