Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La nouvelle éco" : une clé hygiénique fabriquée en Sarthe pour lutter contre le coronavirus

-
Par , France Bleu Maine

Selon ses concepteurs, cette clé se différencie de ses concurrentes grâce à deux atouts : elle est rétractable et elle est dotée d'un réservoir rechargeable de gel hydroalcoolique. Répondant à de nouveaux usages, elle aura une utilité au delà de la crise sanitaire actuelle, estiment ses inventeurs.

Cette "clé hygiénique" sera vendue en ligne dans un premier temps
Cette "clé hygiénique" sera vendue en ligne dans un premier temps - "Okey"

Ce n'est pas le premier outil du genre. Mais sans doute l'un des plus aboutis. Trois associés ont mis au point une "clé hygiénique" pour réaliser les gestes du quotidien en toute sécurité sanitaire, par exemple ouvrir une porte, toucher des boutons, taper le code de sa carte bancaire. Baptisée "OhKey", elle est fabriquée en Sarthe. "Il nous est apparu que sur les clés existantes, le bénéfice était assez limité", explique Jean-Charles Sibylle, l'un des trois entrepreneurs. "Lorsque ces objets sont en contact avec des surfaces infectées, ils deviennent eux-mêmes porteurs de la Covid. Si on touche ces clés, la propagation du virus se poursuit", argumente-t-il. D'où un produit différent, explique Jean-Charles Sibylle : "une clé hygiénique rétractable qui se met à l'abri dans un boîtier pour qu'il n'y ait aucun risque de contamination". L'autre originalité est son "réservoir rechargeable de gel hydroalcoolique qui délivre le liquide sous forme de spray". 

D'autres usages possibles

Cette clé, qui sera vendue 19,90€ a fait l'objet, pour son lancement, d'une campagne de financement participatif qui a dépassé ses objectifs, "signe que le besoin existe", selon Jean-Charles Sibylle. "Mi-octobre, un site marchand devrait être mis en ligne", annonce l'entrepreneur. Cet objet ne sera peut-être pas éphémère, veulent croire ses concepteurs. "L'épidémie de coronavirus est malheureusement toujours en cours", souligne Jean-Charles Sibylle. "Nous avons aussi le sentiment que, même lorsque la Covid aura disparu, il y aura de nouveaux usages dans les gestes du quotidien. Et donc, peut-être, une deuxième utilisation possible de cette clé", avancent ses inventeurs. 

Ecoutez la chronique "La nouvelle éco" de 7h15 sur France Bleu Maine 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess