Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : une jeune cheffe pâtissière ouvre sa boutique à Beaune en pleine crise sanitaire

-
Par , France Bleu Bourgogne

Dans la nouvelle éco ce matin direction Beaune où l'on vous fait découvrir le travail d'une jeune cheffe pâtissière. A 25 ans, Marie Simon, championne du monde des arts sucrés en 2018, a ouvert sa première boutique. Un sacré pari en pleine crise sanitaire pour cette jeune cheffe expérimentée.

La jeune cheffe pâtissière, Marie Simon avec une de ses créations.
La jeune cheffe pâtissière, Marie Simon avec une de ses créations. - Olivier Douard

Une nouvelle boutique vient d'ouvrir à Beaune, Marie Simon Pâtisserie. Elle porte le nom d'une cheffe pâtissière tenace et heureuse, car cette nouvelle échoppe de gourmandises sucrées, a accueilli ses premiers clients, en plein confinement. "Une journée très intense" sourit la jeune femme, "remplie d'émotions avec un succès qu'on n'imaginait pas car on s'est vite retrouvés à court de pâtisseries!".

Volonté d'ouvrir avant Noël

Un pari relevé donc malgré un contexte compliqué avec la crise sanitaire. Mais la jeune femme de 25 ans, y tenait, "c'est un projet que je porte depuis deux ans déjà, et j'avais à cœur d'ouvrir avant les fêtes, avant Noël,  pour procurer un peu de plaisir aux gens." Marie Simon, a aussi quelques arguments à faire valoir, un titre de championne du monde des arts sucrés obtenu en 2018 et une expérience remarquée comme cheffe pâtissière chez Lameloise, restaurant 3 étoiles à Chagny en Saône-et-Loire.

Des règles sanitaires strictes

Bien évidemment, ici comme ailleurs, le masque est obligatoire et le gel hydroalcoolique présent. Et la pâtissière a choisi de renforcer les mesures sanitaires, "on porte des gants pour servir et on compte mettre en place un fléchage au sol pour les clients, et puis on désinfecte au maximum, bref on fait très attention."

Des pâtisseries en fonction des saisons

Dans sa boutique, la cheffe propose des pâtisseries, "qui changent en fonction de saisons et des fruits qui apparaissent au cours de l'année." Un critère très important aux yeux de Marie Simon, "c'est ce que m'ont inculqué les chefs avec qui j'ai travaillé en restauration. "Le locavore la saisonnalité, ça compte autant dans un restaurant que dans une pâtisserie." On trouve aussi des classiques de la pâtisserie française, et des créations plus originales, comme son Absolu qui lui a valu son titre de championne du monde des arts sucrés.

L'Absolu, la création qui a valu le titre de championne du monde des arts sucrés à Marie Simon en 2018.
L'Absolu, la création qui a valu le titre de championne du monde des arts sucrés à Marie Simon en 2018. - Olivier Douard

"Cette ouverture c'est une revanche sur la crise sanitaire" Marie Simon, cheffe pâtissière

Cette ouverture est donc "un pari gagné", s'enthousiasme Marie Simon, qui se dit incroyablement reconnaissante car pour cette première journée, "j'ai reçu la visite de voisins, de commerçants mais aussi de gens que je connais de loin ou plus proches, tous ont fait le déplacement malgré le contexte sanitaire. C'est une belle revanche sur la crise et en plus tout le monde a joué le jeu en portant le masque." 

Marie Simon, cheffe pâtissière, a pu ouvrir sa boutique à Beaune, malgré le confinement et la crise sanitaire.
Marie Simon, cheffe pâtissière, a pu ouvrir sa boutique à Beaune, malgré le confinement et la crise sanitaire. - Olivier Douard

Une première journée loin d'être terminée, au vu du succès, la cheffe a dû se remettre au travail dans la soirée. Rassurée sur le bon accueil que les beaunoises et beaunois, lui ont réservé, elle croise maintenant les doigts pour avoir le feu vert des autorités pour ouvrir dès que possible la parie salon de thé de sa boutique.

  • Retrouvez l'interview de Marie Simon dans la Nouvelle éco, ce vendredi 20 novembre 2020 sur les ondes de France Bleu Bourgogne, à 7h15.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess