Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : une photographe sur la corde raide

-
Par , France Bleu Creuse

Les photographes sont l'une des professions qui ne se remettent pas bien de la crise sanitaire.

illustration appareil photo
illustration appareil photo © Radio France - Clément Soubigou

D'un côté il y a les photos de classe dans le meilleur des cas reportées à janvier si les conditions sanitaires le permettent. C'est pour certains environ 30% du chiffre d'affaires qui sont en suspens. 

Martine Gentil est photographe à Saint-Sulpice-le-Dunois. Elle ne fait pas de photos de classe, elle est spécialisée dans des photos en studio consacrées aux grossesses et aux naissances. L'activité se maintient à un rythme bas. Faire des clichés avec des bébés qui ne voient pas le visage de la photographe, ce n'est pas simple. De plus, il faut à chaque fois désinfecter le matériel et ne pas y toucher pendant 48 heures ce qui espace les rendez-vous. 

Martine Gentil a un autre point de repère, ce sont les photos en décorations de noël. "D'ordinaire, je lance les réservations au 31 août , affirme Martine Gentil, et dès le premier soir 70% des réservations sont arrivées. Ce n'est pas le cas cette année même si j'ai prévu un décor en forme de forêt de sapins un peu à l'américaine."  Il n'est pas trop tard pour bien faire. Les réservations de dernière minute sont attendues avec impatience. J'ai dû emprunter 6 000 euros pour surmonter le coronavirus. Si noël ne cartonne pas, je devrais sans doute mettre la clé sous la porte."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess