Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : une rentrée compliquée pour l'entreprise Arbois Tourisme

-
Par , France Bleu Besançon

Chaque jour, France Bleu Besançon ouvre la porte des entreprises, commerces et artisans pour voir comment se passe la reprise. Une reprise très compliquée voire catastrophique pour Frédéric Ramousse. Son entreprise Arbois Tourisme, ne s'en sort pas depuis le déconfinement.

L'entreprise Arbois Tourisme a perdu près de 70% de son activité dans le secteur des voyages en France et à l'étranger.
L'entreprise Arbois Tourisme a perdu près de 70% de son activité dans le secteur des voyages en France et à l'étranger. - Arbois Tourisme

"La situation s'est dégradée depuis le déconfinement". Frédéric Ramousse ne sait plus comment relancer Arbois Tourisme, l'entreprise de voyage et de transports qu'il dirige. "On comptait sur la reprise de l'activité et la réouverture des frontières pour repartir mais là, l'activité est proche de zéro en ce moment", poursuit le dirigeant. Résultat : l'entreprise et les emplois qu'elle génère sont en danger. 

Un espoir de reprise vite balayé

Pendant le confinement, Frédéric Ramousse, a mis au chômage partiel une grande partie de ses employés. Et la situation perdure aujourd'hui, notamment sur l'activité de transports scolaires et de voyages en car, malgré la rentrée. "Beaucoup de sorties scolaires ont été annulées, pareil pour des voyages d'associations en car. C'est dur parce que septembre est l'un des mois les plus décisifs dans ce secteur", raconte le PDG d'Arbois Tourisme.

Frédéric Ramousse s'est dit pourtant optimiste après le déconfinement, "quand on nous a parlé de vacances en France notamment, mais aussi de la réouverture des frontières." Mais c'est la douche froide : la société a perdu 70% de son activité pour les voyages en France et à l'étranger, et près de 60% dans le secteur des transports en bus, selon son PDG. 

L'entreprise Arbois Tourisme en danger

Quant au futur d'Arbois Tourisme, Frédéric Ramousse est plutôt pessimiste. "Pour l'instant on a les reins solides mais on les a de moins en moins." Il estime que le bilan annuel de l'entreprise, prévu à la fin du mois, sera mauvais. "On tiendra jusqu'au printemps mais pas plus"

Retrouvez la chronique La nouvelle éco à 7h15 tous les jours sur France Bleu Besançon

France Bleu Besançon est à vos côtés pour vous accompagner pendant cette période de crise sanitaire. Chaque jour, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de votre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess