Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : une subvention de 800.000 euros pour une entreprise du secteur automobile de Seine-et-Marne

-
Par , France Bleu Paris

La Société de Fabrication d'Outillage de la Brie, basée à Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne) a reçu lundi, une subvention de 800.000 euros de la part de l'État. L'entreprise avait répondu à l'appel à projets du gouvernement dans le cadre du plan de relance pour moderniser les outils de production.

L'entreprise SFOB basée à Lagny-sur-Marne a reçu une subvention de 800.000 dans le cadre du plan de relance de l'automobile (photo d'illustration).
L'entreprise SFOB basée à Lagny-sur-Marne a reçu une subvention de 800.000 dans le cadre du plan de relance de l'automobile (photo d'illustration). © Maxppp - Thomas Padilla

L'État met la main au porte-monnaie pour relancer l'économie. 320 millions d'euros au total d'ici 2022, pour moderniser les outils de production. Cela concerne notamment le secteur automobile avec 540 projets sélectionnés par le gouvernement et éligibles à des aides. C'est le cas de la SFOB (Société de Fabrication d'Outillage de la Brie), entreprise de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne), qui emploie 75 salariés. Son PDG, Elie Courtachon, répond aux questions de France Bleu Paris. 

France Bleu Paris : Vous avez reçu lundi la visite d'Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée à l'industrie, elle est venue vous remettre une subvention. De quel montant ? A quoi va-t-elle vous servir ?

C'est une subvention de 800.000 euros qui va pouvoir compléter les investissements que l'on fera à hauteur de 50%. Cet argent va nous servir à moderniser notre outil de production, à travers la robotisation de certaines machines, des moyens de contrôle plus performants, plus rapides, et un système d'informations plus au goût du jour. 

France Bleu Paris : Comment avez-vous obtenu cette subvention ?

Pendant le mois de juillet, nous avons été contacté par l'État pour monter un dossier contenant un projet de modernisation de notre entreprise dans le cadre de la relance automobile. Nous avons été recontacté mercredi dernier pour le clôturer, parce que l'on faisait partie des six entreprises pré-sélectionnés pour obtenir une subvention, donc cela a été une bonne nouvelle.

France Bleu Paris : C'est un bon coup de pouce ? 

C'est un peu plus de 10% de notre chiffre d'affaires annuel, donc c'est effectivement un bon coup de pouce. Cela tombe vraiment très bien, puisque la crise et la baisse des commandes auraient retardé de façon significative nos investissements et nos projets de modernisation. Cela va nous permettre de moins les retarder et d'en accélérer certains, d'être plus compétitifs et puis de nous démarquer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess