Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La nouvelle grille tarifaire des ferries dans l'estuaire de la Gironde entre en vigueur

Le département de la Gironde a revu à la baisse les tarifs des lignes Verdon-Royan et Blaye-Lamarque pour la basse saison, dès ce lundi 1er avril. Traverser l'estuaire en vélo ou à cheval sera gratuit. Des nouveaux tarifs définis en concertation avec un groupe d'usagers.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Jacky Schoentgen

Gironde - France

Prendre le bac du Verdon à Royan ou de Blaye à Lamarque vous coûtera désormais moins cher. La nouvelle grille tarifaire présentée par le département de la Gironde, prévoit de baisser les prix en basse saison et de les augmenter en haute saison, de rendre gratuit la traversée des modes doux et de créer un tarif social. 

En 2017, un millions de passagers ont fait le trajet Verdon-Royan, 210.000 pour Blaye-Lamarque. En tout, 50.000 vélos ont traversé l'estuaire.

Des tarifs moins chers en basse saison et plus chers en haute saison

Voici quelques points forts de cette grille tarifaire :

  • La gratuité pour les vélos et les chevaux
  • Un tarif social à 50 centimes le ticket, sur les deux lignes et toute l'année.
  • Un ticket aller-retour à 2,60 euros pour Verdon-Royan et 2,10 euros pour Blaye-Lamarque en basse saison. 3,60 euros pour Verdon-Royan et 3,10 euros pour Blaye-Lamarque en haute saison.
  • Un tarif pour les jeunes de 14 à 25 ans : 1,30 euros le ticket (sur les deux lignes) en basse saison, 1,90 euros le ticket Blaye-Lamarque.  2,10 euros le ticket Verdon-Royan en haute saison.
  • Un tarif simplifié pour les voitures et fourgons : 18 euros le ticket Verdon-Royan et 12 euros Blaye-Lamarque en basse saison.  28 euros Verdon-Royan et 18,50 euros Blaye-Lamarque en haute saison.
  • Un tarif pour les professionnels qui est valable toute l'année, en basse comme en haute-saison. 
  • Des cartes 10 passages au même prix toute l'année, avec la possibilité de faire passer plusieurs personnes sur la même carte. De même, trois voitures peuvent bénéficier de la même carte 10 passages. Sur les deux lignes, elle coûte 20 euros pour les adultes, 13 euros pour les jeunes de 14 à 25 ans et 180 euros pour les voitures et fourgons. 

L'accent a été mis sur la basse saison pour favoriser les résidents. Par exemple, un ticket Verdon-Royan coûtait 3,30 euros à un adulte en basse saison, il coûtera 50 centimes de moins désormais. Mais en haute saison, les prix augmentent puisqu'il en coûtera 3,60 euros, soit 30 centimes de plus. De même, un ticket enfant Verdon-Royan coûtait 1,60 euros en haute-saison, et désormais, 1,80 euros.

Anne-Laure Fabre-Nadler, vice-présidente du Conseil départemental de la Gironde chargée des Mobilités

Une concertation avec des citoyens

Pour arriver à cette nouvelle grille tarifaire, le conseil départemental a d'abord mis en place un sondage numérique, obtenant plus de 3.000 réponses. Puis, un groupe d'usagers volontaires s'est réuni dès juin 2018, et à quatre reprises. "On a choisi un panel représentatif des locaux, mère de famille, directrice de camping, le port, un artisan" explique Pascale Got, conseillère départementale du Sud Médoc.

"Un travail de réflexion qui nous permet de baisser la tarification et de coller aux pratiques des résidents"

Ces tarifs ne seront pas adoptés ad vitam aeternam, le département se laisse deux ans pour analyser les effets de ces nouvelles grilles. "On va pouvoir à continuer à numériser, on continuera dans la concertation" assure Pascale Got.

Pascale Got, conseillère départementale du canton Sud-Médoc

Des tarifs encore trop chers pour certains résidents

Des tarifs qui restent encore trop chers pour les résidents selon Marie-Emmanuelle Lagarrigue, coordinatrice du collectif des usagers des bacs de l'Estuaire (collectif créé en juillet 2018) et usagère de la ligne Verdon-Royan. Elle critique notamment les prix de haute-saison, qui sont également valables pour les résidents mais aussi le prix pour les voitures (18 euros le ticket Verdon-Royan en basse saison) : "c'est trop élevé pour aller voir le médecin ou aller ne serait-ce que travailler". 

"Les gens qui résident sur le secteur prennent peu le bac parce que le tarif est trop élevé"

Pour Marie-Emmanuelle Lagarrigue, le bac est une nécessité pour les Médocains. "Nous qui sommes dans l'extrême pointe du Médoc, qui avons des difficultés sociales, économiques, nous avons envie de profiter de cette proximité [avec Royan] pour nous développer" ajoute cette gérante d'un établissement de chambres d'hôte.

Marie-Emmanuelle Lagarrigue, coordinatrice du collectif des usagers des bacs de l'Estuaire