Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La nouvelle station d'épuration de Jargeau est située... à Sandillon !

lundi 3 décembre 2018 à 8:46 Par François Guéroult, France Bleu Orléans

C'est un cas unique dans le Loiret pour une ville de cette taille : la nouvelle station d'épuration de Jargeau n'est pas située dans la commune, mais à 6 km de là, à Sandillon. Un équipement indispensable pour la qualité de l'eau et contre le risque inondations.

6 kilomètres de tuyaux partent de la nouvelle station d'épuration, située à Sandillon, pour relier les habitations de Jargeau
6 kilomètres de tuyaux partent de la nouvelle station d'épuration, située à Sandillon, pour relier les habitations de Jargeau © Radio France - François Guéroult

Jargeau, France

Jargeau (4 700 habitants) a inauguré ce week-end sa nouvelle station d'épuration. Un équipement situé en fait sur la commune de... Sandillon ! L'ancienne station d'épuration datait de 1977 et avait été construite dans le lit endigué de la Loire, ce qui posait à la fois des problèmes de pollution du fleuve, et de grande vulnérabilité en cas d'inondation majeure. Elle n'était en outre plus aux normes pour le traitement de l'azote et du phosphore.

Que Sandillon nous accueille pour déverser nos eaux usées n'est pas une chose anodine"

L'Etat a donc imposé à la commune de Jargeau d'imaginer une autre solution. Le projet a mis 10 ans pour aboutir. "C'est la commune de Sandillon qui a bien voulu accepter de nous accueillir, explique Jean-Marc Gibey, le maire de Jargeau, et ce n'est pas anodin qu'une commune accueille une autre commune pour déverser ses eaux usées." Jargeau a ainsi fait l'acquisition d'une parcelle de terrain, juste à côté de la station d'épuration de Sandillon, pour construire sa nouvelle station, ce qui permet de mutualiser certaines installations : "On utilise le même tuyau pour rejeter l'eau traitée en Loire", précise Jean-Marc Gibey. Il a fallu, au passage, réaliser quelques prouesses techniques pour aménager les 6 kilomètres de tuyaux qui raccordent la station aux habitations jergoliennes.

Sans taxe d'assainissement, on ne pourrait pas financer un tel équipement"

L'équipement a coûté au total 4,4 millions d'euros. L'Agence de l'Eau Loire Bretagne a apporté 1,9 million €, le Département du Loiret 730 000 € et l'Etat 100 000 €. 40% de l'investissement est donc resté à la charge de la commune, qui a dû augmenter de 25% sa taxe d'assainissement. Un mal nécessaire, répond Jean-Marc Gibey à ceux qui, parmi les Gilets Jaunes, souhaiteraient qu'on supprime toutes les taxes en France : "Si on supprimait la taxe d'assainissement, on ne pourrait pas financer de tels équipements qui sont indispensables pour la qualité de l'eau et face au risque d'inondation. Nous avons étalé cette augmentation sur plusieurs années, je crois que les habitants l'ont bien compris. Maintenant, nous faisons attention car on arrive à un prix de l'eau de 4,11 euro le mètre cube, c'est vrai que ça peut faire une facture assez importante à l'année." Interview de Jean-Marc Gibey à retrouver ici :

"Cet équipement était indispensable" - Jean-Marc Gibey

Quant à l'ancienne station d'épuration de Jargeau (qui était située près du camping), elle a été définitivement détruite.