Économie – Social

La nouvelle usine Lesieur inaugurée à Bassens par Manuel Valls

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde vendredi 15 janvier 2016 à 5:40

1800 à 20 000 bouteilles par heure sont conditionnées à Bassens
1800 à 20 000 bouteilles par heure sont conditionnées à Bassens - Cédric Helsly

La nouvelle usine Lesieur de Bassens (qui a déménagé complètement il y a un peu plus de 6 mois du quartier Bacalan de Bordeaux) sera inaugurée ce vendredi matin par le Premier ministre Manuel Valls. Un investissement global de 150 millions d'euros.

Manuel Valls accompagné de Stéphane Le Foll ministre de l'Agriculture, et de Patrice Kanner ministre de la Ville et de la Jeunesse et Sports, vient inaugurer ce vendredi ce nouveau pôle agro-industriel intégrant l'ensemble de ses activités, de la graine jusqu'à la bouteille d'huile. Il s'agit d'un des investissements les plus importants de ces dernières années en France : 31 millions d'euros pour le seul bâtiment Lesieur, et 150 millions au total pour le groupe Avril (dont Lesieur est une filiale) installé sur le site de Bassens depuis 2006. Le site compte aujourd'hui 200 salariés à Bassens dont 94 pour Lesieur.

Manuel Valls vient saluer cet enagement dans une période économique morose. Il évoquera également l'accès des jeunes à l'emploi et l'apprentissage, avant la grande conférence de presse de François Hollande, sur le thème de l'emploi prévue lundi.

Le nouveau site du groupe Avril à Bassens - Aucun(e)
Le nouveau site du groupe Avril à Bassens - Patrick Miramont

Une cadence de 1800 à 20 000 bouteilles d'huile par heure à Bassens

Le groupe Avril, dont Lesieur est une filiale, a créé à Bassens son premier site-filière : de la récupération des graine de colza ou de tournesol jusqu'au conditionnement de bouteille d'huile pour l'alimentaire, et l'élaboration de biocarburant. L'activité est simplifiée : plus besoin de faire remonter par route ou sur la Garonne, de Bassens à Bordeaux, les graines de colza ou tournesol raffinées à Bassens, vers le site de Bacalan fermé définitivement il y a 6 mois. Sont fabriquées désormais chez Lesieur à Bassens, 1800 à 20 000 bouteilles d'huile par heure selon les modèles, soit 100 millions de litres par an pour la marque Puget ou encore Lesieur. 

L'huile et Bordeaux liés depuis 1857

C'est la famille Maurel et Prom qui a installé la première huilerie bordelaise sur les quais de Bacalan en 1857. Détruite par un incendie en 1904 puis par un bombardement en 1944, elle repart juste après la guerre. En 1955, elle emploie 300 salariés et produit 15 à 20 000 tonnes d'huiles. Lesieur rachète et agrandit le site en 1963. LA capacité de production augmente encore. 60 000 tonnes d'huile sont conditionnées en 1994. Et en 2003 : Lesieur est racheté par le groupe Sofiprotéol, qui deviendra avril en 2015. 

Il y a 6 ans, le site de Bacalan se concentre sur l’activité de conditionnement des huiles végétales. Le raffinage des huiles est réalisé en partie par l’usine Saipol de Bassens. Avec le projet d'aménagement du quartier des bassins à flots, toute l'activité a donc été transférée l'été dernier à Bassens.