Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La permanence de la députée Sonia Krimi prise à partie ce jeudi à Cherbourg

-
Par , France Bleu Cotentin

Nouvelle manifestation à Cherbourg ce jeudi midi contre le projet "Hercule" d'EDF. Une cinquantaine de personnes s'étaient rassemblées devant la permanence de la député La République En Marche Sonia Krimi.

Une cinquantaine de personnes ce jeudi midi devant la permanence de la députée Sonia Krimi contre le projet "Hercule" d'EDF
Une cinquantaine de personnes ce jeudi midi devant la permanence de la députée Sonia Krimi contre le projet "Hercule" d'EDF © Radio France - Katia Lautrou

Le projet Hercule d'EDF est soutenu par la majorité depuis ses débuts en 2018. Il prévoit la réorganisation de l'énergéticien en 3 entités. Mais les opposants craignent que du coup à terme seuls les investissements du nucléaire reste dans le giron du public et que la partie la plus rentable soit elle privatisée. Ce qui selon ses détracteurs entraîneraient encore des tarifs EDF à la hausse, Yannick Tydou est secrétaire général adjoint de la CGT à Flamanville : "On habitera loin d'un centre de production d'électricité on paiera plus cher et puis il y aura la distribution aujourd'hui assurée par Enedis demain ce sera fini, elle se fera au plus court, si par exemple on habite la campagne on paiera la ligne pour s'alimenter peut-être  au mètre linéaire. Depuis l'ouverture en 2003 à la concurrence les factures ont bondi de 70% ! actuellement en France il y a plus de 13 millions, de personnes qui ont du mal à payer leurs factures et ce n'est malheureusement que le début." 

Dans la manifestation il y avait des syndicats, des retraités d'EDF et des partis politiques de gauche (France Insoumise, PC, PS...). Le projet est toujours en cours, suspendu aux discussions avec Bruxelles mais les opposants veulent mettre la pression avant la présidentielle de 2022.    

De son côté Sonia Krimi "invite le Gouvernement à la tenue d’un dialogue et à une transparence complète sur le « projet Hercule" ». la députée qui dans un communiqué regrette "de ne pas pouvoir recevoir les représentants syndicaux à sa permanence à cause de la crise du Covid-19 et de la circulation toujours plus importante du virus et de ses variants. "

Les opposants au projet "Hercule" d'EDF craignent à terme des augmentations de tarifs
Les opposants au projet "Hercule" d'EDF craignent à terme des augmentations de tarifs © Radio France - Katia Lautrou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess