Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Le pourquoi du comment

La pollution de l'eau a-t-elle un impact sur son prix ?

dimanche 2 décembre 2018 à 18:01 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

C'est le sujet que vous avez choisi lundi dernier sur notre page Facebook. Dans l'Yonne, on paie en moyenne 4 euros pour un mètre cube, dans les zones avec le tout à l'égout. Ce prix comprend la fourniture d'eau potable et l'assainissement. Dont une partie concerne la dépollution de l'eau.

Dans l'Yonne, on paie en moyenne 4 euros pour un mètre cube, dans les zones avec le tout à l'égout
Dans l'Yonne, on paie en moyenne 4 euros pour un mètre cube, dans les zones avec le tout à l'égout © Maxppp - Maxppp

Sur votre facture, une ligne indique clairement "lutte contre la pollution de l'eau".  Mais à quoi cela correspond-il ? Voici ce que répond le service client d'une société de gestion de l'eau potable pour le nord de l'Yonne : "Si c'est une région agricole, il peut y avoir des nitrates dans la nappe phréatique. Ce n'est pas vous qui polluez la nappe, mais par contre comme vous êtes dans une région qui est beaucoup plus polluée que d'autres, on a un impact sur votre facture. Si vous comparez votre facture à quelqu'un qui vit en ville, cette part-là sera moins élevée."

Un impact direct sur le prix

Sur la facture,  cette redevance pollution dépasse les 60 euros, soit 17% de la facture.  C'est deux fois plus que la moyenne du bassin Seine-Normandie. Marie Guénet, chef de service à l'agence de l'eau à Sens : "la pollution peut avoir un impact direct sur le prix puisqu'en fonction des composants qui se trouvent dans l'eau, les traitements qu'on va devoir appliquer à l'eau sont plus ou moins nombreux et plus ou moins complexes. Et les coûts pour permettre son exploitation en eau potable vont être élevés."

Le principe du polleur-payeur n'est pas appliqué

Dans l'Yonne, l'agriculture est de loin la principale cause de pollution des eaux souterraines.  Les foyers consomment un quart de l'eau fournie en France mais ils paient 70% de son coût.  Les agriculteurs en consomment 40% et  paient 4%.  Mais le principe du pollueur-payeur n'est pas appliqué. Il reviendrait à condamner une partie des agriculteurs.

Pour le bassin Seine Normandie, cette "redevance pollution" représente en moyenne 9% de la facture d'eau, soit en 20  et 40 centimes le mètre cube selon le niveau de pollution de l'eau brute.