Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La population augmente en Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine
Indre-et-Loire, France

La Touraine gagne des habitants, d'après les dernières analyses de l'Insee. En cinq ans, la population d'Indre-et-Loire a augmenté de près de 15;000 personnes, soit une hausse moyenne de 0.5%. C'est la même tendance qu'au niveau national. Dans la région, c'est le département qui attire le plus.

En Indre-et-Loire, le nombre d'arrivées est supérieur à celui des départs
En Indre-et-Loire, le nombre d'arrivées est supérieur à celui des départs © Maxppp - Frédéric Cirou

L'Insee, l'institut national des statistiques vient de publier ses chiffres pour la période 2010-2015. En cinq ans, la population d'Indre-et-Loire a augmenté précisément de 14.451 personnes, soit en moyenne une hausse de 0.5% chaque année, pour atteindre 604.66 habitants. C'est la même tendance qu'au niveau national. L'Indre-et-Loire est toujours le département le plus peuplé de la région Centre-Val de Loire avec le Loiret. C'est aussi celui qui attire le plus de nouveaux habitants. 

Les dernières analyses de l'INSEE sont issues du recensement 2015.
Les dernières analyses de l'INSEE sont issues du recensement 2015.

La population augmente pour deux raisons en Touraine, d'abord, il y a plus de naissances que de décès. Puis, le nombre d'arrivées est plus important que celui des départs. Autrement dit, la Touraine attire toujours de nouveaux foyers, contrairement par exemple à l'Indre ou à l'Eure-et-Loir qui en perdent.

Mais cette attractivité n'est pas la même pour tous. Parmi les grandes communes qui attirent le plus, il y a Amboise, Chambray-lès-Tours, Joué-lès-Tours et surtout Saint-Avertin, qui gagne 1.000 habitants en cinq ans, grâce en très grande partie aux nouveaux arrivants.  A Tours, la population augmente mais uniquement grâce aux naissances : on quitte plus Tours qu'on ne s'y installe, comme à Montlouis-sur-Loire ou Saint-Pierre des Corps. A l'échelle de la métropole tourangelle, c'est neutre, on compte autant de départs que d'arrivées.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess