Économie – Social

La première maison intergénérationnelle d'Indre-et-Loire en cours de construction à Tours Nord

Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine mercredi 4 octobre 2017 à 18:49

La façade du cloître des Capucins à Tours Nord
La façade du cloître des Capucins à Tours Nord © Radio France - Xavier Louvel

L'association Habitat et Humanisme d'Indre-et-Loire a dévoilé ce mercredi un projet très ambitieux. Il est en cours de réalisation. Il s'agira d'une maison intergénérationnelle, la première dans le département, dans le cloître des Capucins à Tours-Nord. Ouverture programmée début 2019.

La première maison intergénérationnelle d'Indre-et-Loire est en cours de réalisation à Tours Nord. Le projet est porté par l'association Habitat et Humanisme d'Indre-et-Loire. La première visite du chantier a eu lieu ce mercredi après-midi, au cloître des Capucins, rue de la Pierre à Tours Nord. Le chantier va coûter plus de 5 millions d'euros et sera terminé en décembre 2018.

Des personnes âgées à faible ressource, des étudiants, des apprentis, des jeunes chômeurs et des mères de familles isolées avec enfants

Les premiers résidents, proposés à l'association par diverses services sociaux, intégreront les logements début 2019. On y trouvera un tiers de seniors à petite pension, un tiers d'étudiants, chômeurs et apprentis, et un tiers de jeunes mères de famille isolées avec enfants. "On espère créer une entraide entre les gens. Les jeunes peuvent aider les personnes âgées. Les personnes âgées peuvent aider les mères en gardant les enfants" explique une membre de l'association.

Ci-dessus, la future cantine et les futurs appartements de la maison du cloître des Capucins à Tours Nord - Radio France
Ci-dessus, la future cantine et les futurs appartements de la maison du cloître des Capucins à Tours Nord © Radio France - Xavier Louvel

31 logements du studio au F3 sont en cours de construction, allant de 25m² à 75m², chacun avec cuisine et salle d'eau. Des pièces communes serviront de lieu d'échange. En plus, au sein du cloître, il y aura une crèche associative de 20 places, un accueil de jour pour malades d'Alzheimer, un centre de soin infirmier de la Croix Rouge, et un restaurant géré par l'établissement Charles Barrier, le tout sur 1800m² en cours de réhabilitation. Le projet coûte précisément 5,144 millions d'euros, dont 22% de subventions, 38% de prêts et 40% de fonds propres de l'association. La maison intergénérationnelle tourangelle de Habitat et Humanisme sera la dixième de l'association en France, mais la plus diversifiée en population.