Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La prime à l'embauche pour les personnes handicapées prolongée jusqu'à fin décembre

-
Par , France Bleu

La prime de 4.000 euros proposée par l'État dans le cadre du plan de relance pour favoriser l'embauche de personnes handicapées va être prolongée de six mois, jusqu'à fin décembre, a annoncé ce vendredi 28 mai le gouvernement.

La Secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, a annoncé la prolongation de la prime [photo d'illustration].
La Secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, a annoncé la prolongation de la prime [photo d'illustration]. © AFP - Ludovic MARIN

Le gouvernement annonce ce vendredi 28 mai prolonger la prime de 4.000 euros mise en place dans le cadre du plan de relance pour favoriser l'embauche de personnes handicapées. Elle est étendue de six mois, jusqu'à fin décembre.

Il s'agit d'un "dispositif incitatif", a rappelé le Premier ministre Jean Castex lors d'un déplacement dans une agence parisienne de la Banque postale, entreprise qui a eu recours à cette prime pour embaucher 13 personnes. Les entreprises ne doivent "pas hésiter à faire le premier pas", a-t-il souligné.  

Plus de 11.000 recrutements

Cette aide, lancée en août dernier avec une enveloppe globale de 100 millions d'euros, "porte ses fruits", selon la secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, puisqu'elle a permis jusqu'à présent plus de 11.000 recrutements, dont 65% en CDI.

Le dispositif, proposé pour toute embauche en CDI ou CDD de plus trois mois d'une personne en situation de handicap, doit permettre en tout 30.000 recrutements, avait indiqué en novembre le chef du gouvernement. Prévue initialement jusqu'au 28 février, la prime avait déjà été prolongée jusqu'au 30 juin, et désormais jusqu'au 31 décembre.  

Un taux de chômage toujours élevé

Selon des chiffres publiés en avril par l'Agefiph, un organisme qui œuvre à l'insertion professionnelle des personnes handicapées, ce public a mieux résisté à la crise que la population active en général : en 2020, le nombre de chômeurs en situation de handicap a baissé de 3,8%, alors qu'il a augmenté de 5% pour la population générale. Le confinement du second trimestre 2020 s'est certes traduit par des embauches en baisse de 23% pour les personnes handicapées, comparativement à 2019, mais la chute a ensuite été enrayée, et la baisse globale sur l'année a été limitée à 9%, a indiqué vendredi le réseau des Cap Emploi, l'organisme public chargé d'épauler les chômeurs handicapés dans leur recherche d'emploi. 

Le taux de chômage des personnes handicapés reste cependant deux fois supérieur à celui de la population générale, à environ 16% contre 8%, selon des chiffres de l'Insee datant de 2019 (dernière année disponible).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess