Économie – Social

La prime de Noël, une bouffée d'air frais pour certains Dijonnais

Par Victoria Koussa, France Bleu Bourgogne jeudi 15 décembre 2016 à 12:03

La CAF de Côte-d'Or à Dijon.
La CAF de Côte-d'Or à Dijon. © Radio France - Victoria Koussa

Cette semaine, 2 millions et demi de Français qui touchent le RSA s'apprêtent à recevoir la prime de Noël. 320€ pour un couple, 228€ pour une mère ou un père et son enfant. Un vrai plus pour beaucoup de familles.

"Si je ne le lui fais pas de cadeaux, ma fille ne va pas comprendre pourquoi ses copains en ont à l'école". Pour Hugues, un Dijonnais, la prime de Noël est exclusivement réservée au Noël de sa fille, "et à mettre du gas-oil dans la voiture pour aller voir la famille". Car aujourd'hui, Noël est un luxe en France. Notamment pour les 10,9% de pauvres qui vivent en Côte-d'Or.

"L'an dernier, il n'y avait pas de Noël"

Marlène vient faire ses démarches à la Caf avec Victoria, sa fille de 10 ans. Elle vient de lire sur son compte le virement de cette prime qui va changer son Noël cette année. 228€ pour elle et sa fille. "Sans ça, je ne pourrais pas faire le Noël de ma fille (...) mais même avec ça, c'est quand même difficile, c'est juste", précise cette mère de famille célibataire, au RSA.

Il y a un an, Marlène n'était pas encore au RSA. Alors l'année dernière, "il n'y avait pas de Noël, carrément. C'était un jour comme un autre, c'était triste. Elle n'a pas eu ce qu'elle voulait, pas de cadeaux", ajoute-t-elle.

 Infographie. - Aucun(e)
Infographie. -