Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Charcutier cherche apprenti dans l'Yonne

lundi 31 juillet 2017 à 15:28 Par Denys Baudin et Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

C'est un nouveau signe alarmant pour le métier. Il n'y aura peut-être pas de section charcuterie au centre de formation des apprentis d'Auxerre à la rentrée.

© Radio France - photo d'illustration

Auxerre, France

Il n'y a pas assez de candidats. Ils ne sont que quatre pour le moment alors qu'il en faut au moins huit pour ouvrir la section.Un métier en crise de vocation alors qu'il y a du travail et des salaires attractif rappelle Jean-François Lemaître, charcutier à Maillot (Yonne) et président de la chambre des métiers :"Aujourd’hui sur le marché du travail,il n'y a plus de charcutiers.C'est un métier sans main d’œuvre.Quand on cherche un charcutier, on ne trouve pas.On en forme pas, il n’y a pas de brevet,et au bout pas de repreneur. C'est un cercle, comme il y a de moins en moins de charcutiers,il y a de moins en moins de formation, et comme il y a de moins en moins de formation, il y a de moins en moins de charcutiers."

"il n' y a plus de charcutier sur le marché du travail"

Mickael Claudin, à Sens, forme chaque année des apprentis et s'inquiète de l'avenir.:"On en formé 3 cette année.Je n'en ai pas un pour l'an prochain. Qui va reprendre nos affaires s'il n'y a personne? dans quinze ans quand on aura fini de payer on pourra fermer"

Mickael Claudin et son associé Damien Léger vont ouvrir une boutique "aux petits cochons" à Saint Clément le 1er septembre convaincu que charcutier est un métier d'avenir.Ils ont donc investi plusieurs centaines de milliers d'euros pour un laboratoire de fabrication de 400 mètres carrés.Signe d'une entreprise en bonne santé :".Tous les produits traditionnels sont demandés.Les gens sont soucieux de la qualité et du service.Ils en ont marre des grandes surfaces et viennent chez nous."

Un charcutier peut gagner jusqu'à 3000 euros

On peut gagner de l'argent en tant que charcutier. Un charcutier débutant, après son CAP débute à 1.400 euros net ,les postes à responsabilité peuvent aller jusqu'à 2 ou 3.000 euros en fonction des responsabilités. Le métier de charcutier s'apprend en deux ans. et permet de trouver du travail immédiatement.

"les professionnels de la charcuterie inquiets"