Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : La Redoute suspend temporairement ses activités après deux cas suspects

-
Par , France Bleu Nord

La direction a décidé, ce jeudi après-midi, de suspendre temporairement l'activité de son centre logistique de Wattrelos, près de Lille. De nouvelles règles de travail et un renforcement encore plus drastique des règles d'hygiène sont envisagés.

Le site La Redoute de Wattrelos.
Le site La Redoute de Wattrelos. © Maxppp - Sebastien JARRY

Plus aucun colis ne sort de l'immense centre logistique de La Redoute (42 000 m2), à Wattrelos, dans la métropole lilloise. Deux cas suspects de Covid-19 ont été signalés à l'équipe de l'après-midi qui a eu pour ordre de rester chez elle tout comme les deux salariés suspectés d'être malade du Coronavirus.

La santé des salariés comme priorité

Un CSE (comité social et économique, nouveau nom des CE) est convoqué pour ce samedi matin. De nouvelles mesures concernant l'hygiène et l'organisation du travail devraient être prises indique la direction de l'entreprise nordiste de vente par correspondance qui assure que la santé de ses salariés reste la priorité numéro 1.

Du côté de la CGT, on est très clair : le syndicat demande l'arrêt complet de l'activité de la société :

J'ai l'impression que les mesures gouvernementales d'urgence s'arrêtent aux portes des entreprises.

"C'est le sentiment qu'on a quand on est ouvrier, explique Jean-Christophe Leroy, élu CGT à La Redoute. On est contraint d'aller travailler et de rencontrer 50 personnes. Même si des mesures sont prises et des choses ont été faites à La Redoute, je ne le conteste pas mais (...) on ne peut pas éviter de toucher les mêmes objets, d'avoir des contacts". La CGT demande donc à la direction de laisser passer le pique de l'épidémie, d'attendre que les hôpitaux ne soient plus surchargées. "Il faut faire en sorte que les entreprises participent à cet effort national" ajoute Jean-Christophe Leroy. La CGT de La Redoute qui s'inquiète aussi des indemnisations de chômage partiel qui ne couvrirait pas les primes spécifiques qui peuvent représenter jusqu'à 150€ par mois pour des ouvriers proches du Smic. 

Ce vendredi, le groupe de prêt-à-porter nordiste Fashion3 (Jules, Brice, Pimkie, BizzBee, Rouge-Gorge,...) a annoncé, de son côté, l'arrêt complet des ventes via son site internet. La direction explique dans un communiqué que "cette décision a été prise dans un objectif de responsabilité et de solidarité pour laisser la priorité au réapprovisionnement de première nécessité".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu