Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La région Bourgogne-Franche-Comté multiplie les aides financières face au Coronavirus

Une session plénière du Conseil régional s'est tenue ce mercredi pour voter tout un arsenal d'aides financières face au coronavirus. C'était la première séance dans l'hémicycle, à grands renforts de masques et de gestes barrières.

Des conseillers régionaux masqués et distanciés (capture d'écran) Des conseillers régionaux masqués et distanciés (capture d'écran)
Des conseillers régionaux masqués et distanciés (capture d'écran) © Radio France - Anne Pinczon du Sel

"Vous pouvez vous décaler d'une place ? Pour ne pas être juste derrière votre collègue". Entre deux votes, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, masque sur le nez, rappelle aux élus les gestes barrières. Ils ne sont que 34 élus présents dans l'hémicycle, sur les 100 que compte le Conseil régional d'habitude. Une session un peu particulière, la première qui se déroule physiquement depuis le début du confinement, et qui est presque entièrement consacrée au vote d'aides financières pour faire face à la crise engendrée par l'épidémie de coronavirus. La Région va mettre sur la table près de 70 millions d'euros. 

Publicité
Logo France Bleu

Si des amendements sont déposés par les différents partis, sur le fond tout le monde est d'accord : il va falloir aider les acteurs locaux à s'en sortir. Un fonds de solidarité territorial pour les petites entreprises a été voté à l'unanimité. En plus de ce fonds, des aides d'urgences ont été votées pour différents secteurs. Quatre millions d'euros seront débloqués pour ceux qui font de l'hébergement touristique et les gîtes et les chambres d'hôtes pourront en bénéficier. Des fonds sont également développés pour soutenir les associations, le secteur culturel, l'horticulture ou encore la formation professionnelle. 

Une aide pour les élèves soignants qui sont en stage 

Les élus régionaux ont également voté une enveloppe pour soutenir les élèves infirmiers, kiné, aide-soignants et ambulanciers qui sont en stage en ce moment et qui se retrouvent souvent à assumer bien plus de responsabilités que dans le cadre d'un stage classique. Ils seront donc payés à hauteur de 1200 euros pour un mois de travail à temps plein. La région a annoncé aussi avoir commandé 2,5 millions masques en tissus, et ceux commandés avec les villes de Dijon et Besançon doivent arriver ce weekend. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu