Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la région Centre Val-de-Loire reçoit une première commande de 500.000 masques

500.000 masques fabriqués en Chine ont été livrés ce matin à la Région Centre Val-de-Loire : c'est la première commande mutualisée avec d'autres collectivités locales qui aboutit, elle a demandé un "gros travail de suivi" pour éviter toute arnaque.

"Ce genre de commandes est semé d’embûches, tant il y a aujourd'hui sur le marché des margoulins et des gangsters", affirme François Bonneau, le président de la Région Centre Val-de-Loire
"Ce genre de commandes est semé d’embûches, tant il y a aujourd'hui sur le marché des margoulins et des gangsters", affirme François Bonneau, le président de la Région Centre Val-de-Loire - Région Centre Val-de-Loire

François Bonneau ne cache pas sa satisfaction. Le président de la région Centre Val-de-Loire a reçu ce mercredi matin à Orléans sa toute première livraison de masques contre l'épidémie de coronavirus : 500.000 masques de type FFP1 pour les personnels soignants.

Il s'agit en fait de la première partie d'une commande passée en Chine, et qui porte sur un total de 1,7 million de masques. Une commande mutualisée avec une dizaine de collectivités locales, entre lesquelles seront répartis le lot de dotation et le coût financier qui s'élève à 2,5 millions d'euros.

Des margoulins et des gangsters vendent n'importe quoi"

"C'est une grande satisfaction parce que le parcours est vraiment semé d'embûches, souligne François Bonneau. Des margoulins et des gangsters essaient de profiter de ce moment d'urgence pour vendre n'importe quoi : il faut donc, pour les collectivités, être extrêmement attentif dans le choix du fabricant, dans la qualité du produit et dans le suivi de la livraison. D'où l'intérêt de mutualiser les commandes."

Ce matin a été livrée à Orléans la première partie d'une commande de 1,7 millions de masques pour un coût de 2,5 millions d'euros
Ce matin a été livrée à Orléans la première partie d'une commande de 1,7 millions de masques pour un coût de 2,5 millions d'euros - Région Centre Val-de-Loire

Ces masques vont donc être mis à disposition des collectivités qui s'étaient associées à cette commande pour les soignants des Ehpad, les intervenants d'aides à domicile, les médecins de ville. La région Centre va elle-même s'en servir pour équiper certains de ses agents et pour les situations d'urgence.

1.700 entreprises dans notre région veulent 2 millions de masques"

Mais il ne s'agit que d'une première étape, reconnaît François Bonneau. D'abord parce que ces masques sont jetables, avec un durée de vie limitée (entre 4 et 8 heures selon leur estimation). Ensuite parce qu'il en faudra aussi pour les salariés des entreprises qui souhaitent reprendre leur activité. "Selon le recensement que nous venons d'effectuer, indique le président du conseil régional, plus de 1.700 entreprises souhaitent se doter de matériel de protection, cela représente environ 2 millions de masques nécessaires. Or le marché est aujourd'hui totalement embolisé, les demandes sont bien supérieures aux capacités de production. Nous cherchons à la fois à bien nous positionner sur ce marché et à trouver des solutions alternatives, notamment pour le secteur économique."

La liste des collectivités locales qui ont participé à cette première commande mutualisée, pilotée par la Région Centre Val-de-Loire : Ccnseils départementaux du Cher, d’Eure-et-Loir, de l’Indre, d’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher ; Tours Métropole, Châteauroux Métropole, Agglopolys (Communauté d’agglomération de Blois), Chartres Agglo,, communauté de communes du Giennois, communauté de communes du Perche ; villes de Montargis,  Châlette-sur-Loing et Issoudun.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess