Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La région Ile-de-France propose une aide financière pour les primo-accédants atteints d'une maladie grave

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La région Ile de France propose une aide financière pour les personnes atteintes ou ayant été atteintes d'une maladie grave et qui rencontrent des difficultés pour obtenir un prêt immobilier.

.
. © Maxppp - Leyla Vidal

Vous êtes atteint d'une maladie grave et vous voulez acheter un bien immobilier : cela relève du casse-tête ! C'est en quelque sorte la double peine puisque vous devez payer des sur-assurances exorbitantes. Raison pour laquelle la Région Ile-de-France propose de financer ces dépenses supplémentaires. Cette nouvelle "Garantie Immobilière Solidaire" est effective depuis le 26 août.

Pour cela, elle met en place un fonds de garantie de 3,7 millions d’euros, afin de prendre en charge la part des surprimes imposées dans les contrats d’assurance non prises en charge par le dispositif d’écrêtement AERAS* (S'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) dans les crédits d’acquisition d’un logement ou d’un bail commercial.

Qui peut l'obtenir ?

  • Il faut être atteint -ou avoir été atteint- d'une maladie dite "grave". La plupart du temps, ces personnes ont beaucoup de mal à emprunter :  même guéries elles sont toujours considérées comme présentant un risque aggravé de santé auprès des assureurs qui refusent leurs dossiers ou leur impose des surprimes : jusqu’à 300% de plus, par rapport à une personne dite "en bonne santé". La Région Île-de-France entend donc réparer cette injustice en créant ce dispositif de garantie. Elle va payer jusqu'à 320.000 euros maximum par emprunteur, l'équivalent de ces surprimes.
  • Etre primo-accédant (donc vouloir acheter pour la 1ère fois sa résidence principale) en Ile-de-France.  C'est aussi valable pour l'obtention de baux commerciaux.
  • Etre âgé de moins de 71 ans à la fin du prêt.
  • Avoir un revenu qui ne dépasse pas certains plafonds de revenu net imposable (1 part = 41.136 € maximum de revenu en 2020 ; 1,5 à 2,5 parts = 51.420 € ; 3 part ou plus = 61.704 € ; Source : Aéras)

L'expérimentation de cette nouvelle Garantie Immobilière solidaire est prévue jusqu’au 31 décembre 2021.

* La convention AERAS a été créée pour réduire cette inégalité, "mais ce dispositif national, encore trop peu connu, est insatisfaisant car il écrête et n’annule pas les surprimes d’assurance liées aux prêts immobiliers" écrit la Région IDF dans un communiqué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess