Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La région Nouvelle-Aquitaine pousse une soufflante sur l'éolien

jeudi 29 novembre 2018 à 15:48 Par William Giraud, France Bleu Poitou

Le gouvernement a annoncé hier ses ambitions pour l'éolien en mer en France. Le ministère de la transition écologique veut un parc capable de produire chaque année cinq gigawatts en 2028. Les industriels et les collectivités espéraient le double et se disent très déçus.

Un champ d'éoliennes en mer.
Un champ d'éoliennes en mer. © Radio France -

Poitiers, France

Avec 720 km de côtes, la Nouvelle-Aquitaine possède l'un des plus grandes façades maritimes de France et d'Europe. L'éolien en mer, c'est une formidable perspective économique et énergétique pour notre région dans les années qui viennent. Alain Rousset, son président, l'a bien compris. Avec d'autres présidents de région, il dénonce aujourd'hui le manque d'ambition de l'exécutif sur l'éolien en mer.

"La réalité ne correspond pas au discours"

"Alors que la France, qui s'est positionnée en championne de la lutte contre le changement climatique par la voix du Président de la République, a ouvert des perspectives fortes et claires sur le développement des énergies renouvelables, la réalité des annonces sur l'éolien en mer ne correspond pas à ce discours."

"Vers un scénario catastrophe"

"Ces dernières remettent en cause les modèles économiques de la filière et des territoires proposés dans le cadre de la transition énergétique et laissent présager d'un scénario catastrophe pour le développement d'une filière de l'économie maritime pourtant compétitive et prometteuse, créatrice aujourd'hui et demain de milliers d'emplois non délocalisables."

Elus et industriels veulent être reçus à Matignon

Les Régions et les représentants de la filière demandent au gouvernement de revoir sa feuille de route pour la filière de l'éolien en mer afin de répondre à l'ambition portée collectivement (a minima 1 GW par an) et demandent à être reçus au plus tôt par le Premier Ministre.