Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La Relance éco : tous en péniche

-
Par , France Bleu Paris

Les locations de péniches ont grimpé de 71% cet été par rapport en l'an dernier. Les franciliens ont opté pour les bateaux pour se réunir tout en fuyant les lieux publics. Une bonne nouvelle qui cache un constat plus amère pour les professionnels spécialisés dans les événements d'entreprise.

Les péniches privatisées séduisent cet été.
Les péniches privatisées séduisent cet été. © Radio France - Lila Lefebvre

Selon la plateforme Click&Boat les réservations de péniches ont augmenté de 71% cet été par rapport aux mois de juillet et août 2019. Des Franciliens en mal de nature, et à la recherche d'endroits privatisés pour retrouver leurs proches. Une hausse qui concerne essentiellement les petits bateaux alors que les péniches plus spécialisées dans les grosses réceptions peinent à redémarrer. 

La plateforme Click&Boat enregistre également une hausse de 54% de la location de bateaux en France cet été. Un tiers des transactions se font de particuliers à particuliers. La moitié de cette clientèle n'avait jamais réservé sur son site auparavant. 

Privilégier les petites embarcations 

Par soucis d'économie les clients se tournent principalement vers de petits bateaux, au grand dame des loueurs de péniches spécialisés dans les réceptions et les événements d'entreprise. "Nous n'avons quasiment pas travaillé depuis le confinement, confie Guislain Bergerault, le directeur des Péniches à Paris qui propose des péniches pouvant acceuillir plusieurs dizaines de convives. Certains nouveaux clients nous appellent pour surfer sur l'effet covid et demander des rabais, mais beaucoup ne connaissent pas les prix d'une péniche"

Guislain Bergerault misait beaucoup sur septembre et sur le retour des événements d'entreprise qui pèsent pour beaucoup dans son chiffre d'affaire, "mais avec les signes inquiétants de reprise de l'épidémie, nous avons de plus en plus de demandes d'annulations pour des événements pourtant prévus de longue date". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess