Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

La Relance Eco : à Doullens, qu'attendent les commerçants des candidats aux municipales ?

-
Par , France Bleu Picardie

Les quatre candidats qualifiés pour le second tour des municipales à Doullens débattent sur France Bleu. Au coeur de la campagne il y a notamment la vitalité du centre-ville et de ses commerces. Brigitte Waldburger est la présidente de l'association des commerçants et artisans du Doullenais.

Quatre candidats sont qualifiés pour le second tour des municipales à Doullens
Quatre candidats sont qualifiés pour le second tour des municipales à Doullens © Maxppp - Maxppp

France Bleu Picardie : dans quelle mesures les commerçants ont-ils été touchés par la crise du coronavirus. Certains ont-ils fermés définitivement ?

Brigitte Waldburger : cette crise a touché Doullens comme les autres communes françaises. A ce jour, il y a deux commerces qui ont fermé, un café qui se situe en périphérie proche, place Lavarenne et un fleuriste du centre-ville. Je n'ai pas eu vraiment de contact avec ces personnes mais je pense que la situation a généré de l'angoisse et aussi des contraintes avec l'installation de protection. La situation a été compliquée. 

Les clients sont-ils à nouveau au rendez-vous, dans votre bijouterie et dans les autres enseignes ?

Oui. Les clients sont au rendez-vous. J'ai par exemple rencontré le gérant d'un café et d'autres commerçants qui me disent que ça va. Après, moi j'ai des clientes qui me disent être angoissées, il y a aussi les conditions de travail qui sont parfois difficiles avec le matériel de protection, les masques. Ce sont des contraintes importantes. Par exemple à l'auto-école, ils doivent tout nettoyer en permanence, le volant, le levier de vitesse.

Les commerçants et artisans ont-ils été suffisamment épaulés par la municipalité ?

Il y a eu des désinfections de la ville, des installations de plexiglas faîtes rapidement dans les commerces qui sont restés ouverts pendant le confinement. Je pense qu'il y a eu une bonne réactivité. 

Quatre candidats vont s'affronter dimanche lors du second tour des municipales. Quelle serait la mesure prioritaire à mettre en place tout de suite en faveur des commerçants et des artisans ?

Le message que l'on veut porter c'est d'accentuer ce qui a déjà été fait et de travailler ensemble, communiquer. Cette pandémie nous l'a appris, il faut de la solidarité, ne pas travailler chacun dans son coin. C'est ce dont nous avons besoin dans les bourgs.

Parce que ce n'est pas le cas pour l'instant ?

C'est un peu compliqué. Moi en tant que présidente de l'association je tiens à garder une bonne relation avec la mairie, c'est important de garder le contact avec les élus, leur dire comment nous allons, quels sont nos projets. Mais après il faut travailler ensemble. parfois il y a des projets qui sortent et nous ne sommes pas suffisamment informés en amont.

La revitalisation du centre-ville est un dossier ancien. Le voyez-vous évoluer ? Y a t-il toujours, par exemple autant de commerces vides ?

C'est une problématique nationale. A Doullens, certains commerces se remplissent mais d'autres se vident. Donc nous sommes toujours dans cette problématique qui n'a pas l'air de se résoudre. Il y a vraiment des choses à mettre en place comme les magasins éphémères. Je sais qu'il y a une commission cœur de ville qui y réfléchit. Tout cela peut se faire en collaboration, on doit travailler les uns avec les autres, étudier les manques, les besoins. Il faut faire en sorte que notre centre ville soit toujours attractif et attire des clients. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu