Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : ces boîtes consignées vont vous permettre de limiter le gaspillage à Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Chaque jour, France Bleu Occitanie s'intéresse à la reprise économique dans la région après deux mois de confinement. Ce jeudi, une association toulousaine explique son concept de boîtes consignées pour remplacer les emballages jetables dans la restauration.

Les boites en verre consignées du projet "En boîte le plat"
Les boites en verre consignées du projet "En boîte le plat" - Association ETIC emballages

Finis les emballages jetables dans la restauration à emporter grâce à l'association ETIC emballages à Toulouse. Il y a environ un an et demi, elle a lancé "En boîte le plat" : un concept de boîtes en verre consignées pour remplacer tous ces emballages jetables qui polluent notre planète. Céline Gorin, une des fondatrices de l'association, était l'invitée de France Bleu Occitanie ce jeudi matin.

"Contre une consigne de 5 euros, les clients peuvent choisir cette boîte plutôt qu'un emballage jetable." — Céline Gorin

À ce jour, 27 commerces toulousains sont partenaires d'En boîte le plat. Le client paye une consigne de 5 euros et récupère ainsi son plat à emporter dans une boîte en verre. Une fois le plat consommé, le client rapporte la boîte chez un des partenaires et l'association gère la suite. L'emballage en verre est nettoyé par En boîte le plat et redistribué aux restaurateurs et boutiques.

Avec ce projet, ETIC emballages crée de l'emploi local. "On a deux salariés, dix bénévoles et trois co-présidents", détaille Céline Gorin.

Pendant le confinement, certains restaurateurs se sont lancés dans la vente à emporter. Le projet d'ETIC emballages a fait des émules raconte une des fondatrices de l'association : "Beaucoup de restaurants ont commencé à se questionner et à nous appeler. On voit qu'il y a une conscience écologique sur cette question des déchets".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu