Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : 100.000 visiteurs en moins, mais le Seaquarium du Grau-du-Roi tient bon la barre

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault
Le Grau-du-Roi, France

1,5 millions d'euros de perte de chiffre d'affaires, le confinement a été rude du côté du seaquarium du Grau-du-Roi. Trois mois de fermeture et plus de 100.000 visiteurs en moins sur les 380.000 en année "normale".

Jean-Marc Groul, directeur du Seaquarium du Grau du Roi.
Jean-Marc Groul, directeur du Seaquarium du Grau du Roi. - Seaquarium

Le "confinement a été rude" du coté du seaquarium du Grau-du-Roi. Trois mois de fermeture et déjà 1,5 millions d'euros de perte de chiffre d'affaires. La fréquentation d'un site exceptionnel qui draine des visiteurs dans tout le "grand sud" est aussi à la baisse significative. On a dépassé les 100.000 entrées en moins. Hors covid, le seaquarium accueille 380.000 visiteurs.

Des dépenses incompressibles, il fallait nourrir les animaux

3.000 m² de bassins et plus de 2.000 poissons ou mammifères marins qu'il a "fallu soigner, nourrir" dit le directeur du Seaquarium, Jean-Marc Groul , (150.000 euros/jour). Les personnels ont donc été "confinés avec eux dans une atmosphère étrange, un lieu de vie vide de visiteurs" mais 35 salariés qui ont répondu présents.

Rouvert depuis le 13 juin, il est encore trop tôt pour mesurer l'impact de la crise sanitaire. La clientèle pour l'essentiel est "une clientèle grand sud, jeunes, mais les seniors ne sont pas encore au rendez-vous, pas davantage les étrangers". 

Jean-Marc Roule, "on va se retrousser les manches comme on sait le faire au seaquarium".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess