Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

"La relance éco" : une reprise estivale timide pour Thomas Brochard, guide conférencier sarthois

Par

Thomas Brochard, guide conférencier indépendant dans le Sud-Sarthe, voit son activité reprendre tout doucement cet été. Si les réservations de groupes peinent à arriver, les visites individuelles sont elles plus plébiscitées.

Thomas Brochard en visite guidée au Moulin de la Bruère Thomas Brochard en visite guidée au Moulin de la Bruère
Thomas Brochard en visite guidée au Moulin de la Bruère - Philippe Noisette

Thomas Brochard est l'un des seuls guides conférenciers indépendant de la Sarthe. Son activité dans le sud de la Sarthe s'est complètement interrompue pendant trois mois à cause du coronavirus, et la reprise estivale s'annonce a priori très timide. On fait le point avec lui.

Publicité
Logo France Bleu

Le confinement, une période blanche

D'habitude, Thomas Brochard commence sa saison en mars : "Tout était en place pour démarrer les visites. Evidemment, toutes les visites pour des groupes, ou les visites sur demande, ont été annulées. Et puis après c'était le vide total, il n'y avait plus aucun contact pur la suite de la saison" Pendant trois mois, le guide est resté sans visibilité sur la suite de la saison.  

Une grosse période blanche, qu'il ne rattrapera pas, mais Thomas Brochard a tout de même repris son activité mi-juin dans l'espoir de voir revenir les touristes. Entre-temps, il a pu se faire aider par les aides de l'Etat, ainsi que par des aides locales : "je pense aux initiatives du conseil départemental, qui a mis en place un fond pour les entreprises du secteur du tourisme. Il y a aussi eu Sarthe tourisme, qui a eu la bonne idée de mettre en place des bons solidaires. Les gens ont pu acheter en avances des prestations touristiques, qu'ils utiliseront ensuite cette saison ou jusqu'à la saison prochaine." Mais Thomas Brochard le reconnaît : ces bons ne lui ont pas beaucoup profité.

Une reprise timide

Les visiteurs se remettent doucement à solliciter Thomas Brochard. "Par rapport aux années précédentes, ça reste timide. On le voit bien sur les visites de groupes : la baisse est très forte. Très peu de groupes osent appeler, même pour la fin de saison ou l'automne. En revanche, pour les visites individuelles, il y a un petit sursaut" indique-t-il.

Le guide conférencier lance un appel à tous les amoureux de patrimoine local : "Il faut venir ! On compte sur les locaux et les touristes pour jouer le jeu du tourisme de proximité. La saison est loin d'être finie, et tout est mis en place pour assuré leur sécurité : masques, gel, sans que ça ne gène les visiteurs lors des visites." Au programme de ses visites : le moulin de Bruère à La Flèche, le petit théâtre à l'italienne de la ville, ou encore les villes de Solesmes, Bazouges-sur-le-Loir et Sablé-sur-Sarthe.  

► Ecoutez la chronique "La relance éco" de 7h15 sur France Bleu Maine

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu