Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Amiens, les touristes reviennent peu à peu

-
Par , France Bleu Picardie

Moins de touristes étrangers mais des touristes français de retour : c'est le premier bilan dressé par l'office du tourisme d'Amiens, pour le mois de juillet. Et certains sites comme la cathédrale ou encore le zoo tirent leur épingle du jeu.

Les visites guidées ont repris début juillet à la cathédrale d'Amiens.
Les visites guidées ont repris début juillet à la cathédrale d'Amiens. © Radio France - Hélène Fromenty

Les grandes vacances sont cette année pour nombre d'entre nous bien différentes des années précédentes. Lors du déconfinement, l'ancien Premier ministre Edouard Philippe avait incité les Français à partir en France "en métropole, dans l'hexagone et dans les Outre-Mer". Dans les faits, les Français ont suivi cette consigne. Selon une étude des Entreprises du voyage réalisée en juin 2020, 87% des Français partant en vacances projetaient un séjour en France, et 13% à l'étranger. En temps normal cette proportion est de deux tiers de vacances en France et un tiers à l'étranger.

Les grands absents : les touristes étrangers

À Amiens, le bilan pour le mois de juillet est plutôt encourageant, selon l'office du tourisme. Mais ce n'est pas grâce aux étrangers qui ont quasiment déserté la ville, ils ne représentent cette année qu'un tiers de la clientèle habituelle. "La première clientèle étrangère actuellement ce sont les Belges, il y a également quelques Néerlandais. En revanche, les clients fidèles que sont habituellement les anglais sont quasiment absents cette année", détaille Cordula Riedel, la directrice de l'office du tourisme d'Amiens.

Des sites très visités et des hôteliers en souffrance

Vous n'entendrez donc pas beaucoup de langues étrangères dans les rues amiénoises cet été. En revanche les touristes français sont bel et bien au rendez-vous, particulièrement des familles, des personnes âgées et des couples. Et certains sites touristiques et activités ont la côte auprès des vacanciers : "La cathédrale marche très bien, tout comme le spectacle de son et lumières Chroma, le soir. Le zoo d'Amiens enregistre une croissance d'environ 35% de visiteurs supplémentaires par rapport à l'année dernière. Tout comme les visites guidées de l'office du tourisme, avec 50% de clients en plus par rapport à l'an passé."

Mais tous les professionnels du secteur n'ont pas tous un bilan aussi positif. Les restaurateurs et les hôteliers sont parfois en difficulté : "certes, certains hôteliers enregistrent un taux d'occupation proche des années passées, mais il ne faut pas oublier que certains établissements sont encore fermés."

Cordula Riedel, directrice de l'office du tourisme d'Amiens

Choix de la station

À venir dansDanssecondess